Suivez-nous
L’Education nationale traque les faux diplômes
Le blog France Examen
L'actu des examens : BAC, BREVET, CAP, BTS...Suivez au jour le jour l'actualité du bac, du brevet et des autres examens

L’Education nationale traque les faux diplômes

Publié par Corinne Dillenseger
le

Un site gratuit d’attestation de tous les diplômes (brevet, bac, BTS…) sera mis en place fin 2016 par le gouvernement. Il permettra aux têtes en l’air ayant perdu leur précieux document, de prouver qu’ils sont bien diplômés. Mais aussi aux recruteurs de démasquer les candidats qui truquent leur CV.

C’est une première en Europe. Durant l’année scolaire 2016-2017, la France va se doter d’un service de numérisation et certification des diplômes. L’annonce en a été faite aujourd’hui par la ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Beklacem.

Des diplômes version 2.0

Entièrement gratuit, ce site délivrera des attestations pour tous les diplômes nationaux reconnus par l’Etat : brevet, bac, CAP, BEP, BTS, licence, master, doctorat, diplômes de grade master des grandes écoles. Concrètement, les prochains lauréats recevront en même temps que leur diplôme papier, un certificat numérique transmis par mail ou téléchargeable sur le site mis en place par le ministère, au moyen d’un identifiant et d’un mot de passe. Cela concernera plus de deux millions de diplômes. Le site pourra même délivrer ceux d’il y a 15 ans. Impossible dans ces conditions d’égarer le précieux sésame. Au passage, l’Etat économise du temps et de l’argent, car chaque année, ce sont environ 80 000 demandes d’attestations de diplômes qui sont faites de la part de personnes ayant perdu l’original…

Lutter contre les faux CV

Ce site d’attestations numériques a aussi vocation à combattre les fraudeurs. Selon l’institut Florian Mantione, 75% des CV seraient inexacts. Un tiers des candidats s’attribueraient « toujours » ou « souvent » un faux diplôme, « qu’il s’agisse d’une tromperie sur le fond ou sur la forme ». Jusqu’ici, les recruteurs ont la possibilité de vérifier si les candidats sont bien les titulaires de leur parchemin, en payant les services d’une société privée. Avec le nouveau site du ministère de l’Education nationale, ils pourront le faire gratuitement, avec l’accord des candidats qui leur fourniront un code d’accès à leur compte personnel. Une façon aussi pour ces derniers de rassurer leur futur employeur.

Ailleurs sur internet

Actus, examens...

suivez-nous sur :
Facebook Twitter Google + Lettre d'information

Les termes

les + consultés