Suivez-nous
Les 5 commandements du candidat recalé au bac 2016
Le blog France Examen
L'actu des examens : BAC, BREVET, CAP, BTS...Suivez au jour le jour l'actualité du bac, du brevet et des autres examens

Les 5 commandements du candidat recalé au bac 2016

Mis à jour par Corinne Dillenseger
le

Echouer au bac ne veut pas dire que vous avez raté votre vie. Vous pouvez tout à fait transformer cet échec en un nouveau projet d’études ou professionnel. Voici cinq recommandations pour rebondir.

Garder tes meilleures notes du bac, tu pourras

Si vous avez raté le bac général, techno ou pro mais que vous avez obtenu des notes égales ou supérieures à 10/20, vous pouvez les conserver pendant cinq ans à partir de la prochaine session. Seule condition : rester dans la même série. A vous de choisir les matières que vous souhaitez garder, ou celles que vous voulez repasser pour tenter de faire mieux en 2017 (décret du 26 octobre 2015).

Redoubler ta terminale, tu oseras

Vous pouvez opter pour le redoublement avec une réelle chance de réussir votre bac lors de ce nouvel essai si vous restez dans la même série. Changer de série est aussi envisageable : par exemple passer d’un bac S à un bac ES. Seule condition : vous réinscrire dans le lycée le jour de la parution des résultats. Contrairement aux années précédentes, le chef d’établissement est tenu de vous reprendre dans le même lycée. Mais vous pouvez bien sûr décider de changer d’établissement. La mention « admis à redoubler » doit figurer dans votre dossier scolaire.

S’inscrire en alternance, tu tenteras

Marre de la théorie ? Passez à l’alternance école/entreprise en optant pour un CAP, BEP ou un bac professionnel que vous pouvez préparer en deux ans au lieu de trois. Si vous êtes un amoureux de la nature, pensez aux formations de l’agriculture.

Se former sans le bac, tu parviendras

Pour obtenir un niveau équivalent à celui du bac et rebondir ensuite vers des études supérieures (BTS, DUT, licence), pensez aux capacités en droit ou en gestion. Si vous êtes sportif, vous pouvez tenter les épreuves du Brevet d’Etat d’éducateur sportif. Les plus artistiques d’entre vous, peuvent se faire recruter dans des écoles d’art comme l’ENSBA. Attention, la sélection est très exigeante. Certaines écoles acceptent aussi les non-bacheliers en particulier des établissements privés moyennant des frais de scolarité élevés.

Travailler sans le bac, tu réussiras

Il est possible d’intégrer la fonction publique sans avoir le bac pour devenir agent administratif dans une mairie, gardien de police municipale, surveillant de prison, sapeur-pompier professionnel, agent d’entretien ou d’accueil… La réussite à un concours est souvent exigée, avec au minimum le brevet comme condition d’inscription. Enfin, si vous avez envie d’acquérir des compétences avant éventuellement de continuer les études, le Service Civique peut vous ouvrir de nouveaux horizons à travers une mission de 6 à 12 mois rémunérée.

Ailleurs sur internet

Actus, examens...

suivez-nous sur :
Facebook Twitter Google + Lettre d'information

Les termes

les + consultés