Suivez-nous
 >   >   >   > La poésie nous éloigne-t-elle du réel ou le dévoile-t-elle ?

Annales gratuites Bac 1ère L : La poésie nous éloigne-t-elle du réel ou le dévoile-t-elle ?

Le sujet  2006 - Bac 1ère L - Français - Dissertation Imprimer le sujet
Avis du professeur :

Votre sujet porte sur l'un des objets d'étude : la Poésie. Il invite à mettre en relation deux notions en apparence antithétiques : l'écriture poétique (marquée par la subjectivité, l'imagination et l'onirisme) et la réalité (le monde du concret voire du prosaïque).
Ce sujet est classique. Il faut faire appel à des notions que vous avez probablement vues en classe.

LE SUJET


NOTE IMPORTANTE AUX CANDIDATS :

Les candidats traiteront le sujet sur la copie qui leur sera fournie en respectant l'ordre des questions et en faisant apparaître la numérotation, (numéro et lettre repère le cas échéant, ex: 15b - voir en particulier les questions 3, et 9). Ils composeront des phrases complètes chaque fois qu'il leur est demandé de rédiger les réponses. Le nombre de mots indiqué constitue une exigence minimale. En l'absence d'indication, les candidats répondront brièvement à la question posée. Les citations seront limitées aux éléments pertinents et précédées de la mention de la ligne.

1. What do you learn about the narrator: occupation, country of origin and sex?

2.  In what country does the scène take place?

3.  (lines 1-2) "I understand this is the place at which I should present myself for a position in that particular profession."

a.  In the passage "the place" is not described in detail. What could the underlined words refer to?

b.  Explain what the narrator has come there for.

4.  (line 7). I handed her the two letters of recommendation...

Who does the underlined pronoun refer to? Suggest what that character's status or job may be.

5. What does the narrator expect the other character to do with the letters?

6. What does the narrator feel these letters prove?

Questions 7 and 8. Focus on lines 8 to 37. She politely hold out... reached out for the letters.

7. There are three stages in the way the other character deals with the letters. Describe what these stages are.

8.  Pick out two quotations from the text which show how this character justifies such an attitude.

9.  Focus on the passage from line 30 to the end of the text. Are the following statements true or false? Justify each answer with a quotation from the text.

a. This character is impressed by the narrator's professional experience.

b. This character is helpful towards the narrator.

c. This character is insulting about the narrator's mastery of the English language.

10.  (line 44). Her face now in its normal repose...

In what way have her face and attitude changed throughout the whole scène? Use elements from the whole text to justify your answer. (40 words, quotations not included)

11. What do these changes reveal about this character's true feelings? (30 words)

12.  Using the following quotations, analyse the changes in the narrator's state of mind and show the different stages the narrator has gone through. (30 words)

(line 6)         My own smile was causing me some pain behind the ears...
(line 36)       My hand shook...

LE CORRIGÉ

I - L'ANALYSE ET LES DIFFICULTES DU SUJET

Sujet

Contraintes

1. Dans "les Ponts [...] sa vision"

Mention d'un protocole poétique : le poète achève son rêve visionnaire et son poème par une formule

2. "Un rayon blanc, tombant du haut du ciel, anéantit cette comédie"

Une citation à prendre en considération. Il ne faut pas en faire abstraction.

La citation marque l'achèvement du rêve, du poème, le retour au monde réel.

3. En vous appuyant sur les textes du corpus

Exemples du sujet

4. Et des poèmes que vous avez lus

Exemples personnels

5. Ou étudiés en classe

Exemples scolaires

6. Vous vous demanderez si la poésie

Objet d'étude

7. Nous éloigne du réel

La poésie est une création personnelle, qui met en oeuvre la subjectivité et les émotions du poète. Elle est onirique et se détache de la réalité

8. Ou nous fait mieux percevoir la réalité

La poésie éclaire notre vision du monde


Caractéristiques générales du texte attendu :

● Il s'agit de produire une dissertation écrite comme un essai.
● Les références aux textes du corpus sont obligatoires. Celles qui correspondent à votre culture personnelle ou au cours sont souhaitées, mais non obligatoires.

 

II - LES DIFFERENTS TYPES DE PLANS POSSIBLES

Par un plan analytique : il consistera à observer les différents rapports que la poésie peut entretenir avec le réel.

1. La poésie est égocentrée : le poète parle de lui et pour lui. Le poète fabrique son propre univers, sa réalité.
2. La poésie est une ouverture sur le monde : le poète nous livre aussi sa façon de considérer le monde, son regard sur le monde. Il renouvelle notre perception du réel.
3. La poésie est tournée vers le monde et le réel : elle cherche à agir sur le monde (pensez à la poésie engagée par exemple).

Par un plan dialectique c’est celui que nous proposons : il s'agira d'un raisonnement de type concessif.

1. Certes, on peut considérer que la poésie nous coupe de la réalité ; elle peut s'avérer hermétique ou nous faire pénétrer dans le monde intérieur du poète.
2. Cependant, la poésie ne saurait être totalement détachée du réel : le poète est un être humain, social, qui peut chercher à cerner, voire comprendre ou influencer le monde.
3. De fait, il s'avère que la poésie aiguise notre perception de la réalité grâce au langage poétique et à la sensibilité du poète, le lecteur va être plus sensible au réel.

 

III - LES PISTES DE REPONSES

PREMIeRE PARTIE

La poésie est un mode d'expression qui nous coupe du réel.

1. Une subjectivité s'exprime : le poète est un être égocentré qui cherche à exprimer ses émotions. Il parle essentiellement de lui, de ses expériences, de son ressenti, de ses relations aux autres et au monde, au point que parfois la lecture d'un poème peut nous paraître un code à déchiffrer, un univers intime dans lequel il faut pénétrer.
Exemple : Paul Eluard, "La courbe de tes yeux" (ou tout autre poème d'amour). Pour décrypter ce poème, il faut connaître l'univers éluardien dans lequel la femme aimée est pourvoyeuse de création, elle-même symbolisée par la lumière.

2. Un mode d'expression complexe : le poète est un artisan du langage ; pour s'exprimer, il cherche à trouver la formule la mieux appropriée ; c'est-à-dire celle qui reproduira ses émotions et touchera le lecteur. De fait, la langue est parfois si  élaborée et ciselée que le lecteur se heurte à des difficultés de compréhension qui l'éloignent de l'univers réel.
Exemple : Stéphane Mallarmé "L'Azur" (ou toute autre poésie dite "hermétique").

3. Une sensibilité et une imagination exacerbées : le poète est celui qui, par son hypersensibilité et ses qualités d'expressivité va recréer un monde.
Il est capable de laisser vagabonder son imagination au point de donner au lecteur l'impression que la frontière entre le réel et l'imaginaire est fragile. De fait, il déstabilise notre regard sur le monde.
Exemple : Henri Michaux "La jetée" (Texte D) où le réel se métamorphose en un monde onirique (l.10 et suivantes).

Transition

Eloignant le lecteur du prosaïque, le menant aux confins de l'irréalité et aux franges du rêve, la poésie n'est pas totalement "hors du monde".

DEUXIeME PARTIE

La poésie ne saurait être totalement détachée du monde réel : cela tient essentiellement à la position du poète.

1. Le poète est un être appartenant au monde : Humain avant toute chose, le poète s'imprègne du monde qui l'entoure ; il l'appréhende avec un regard nourri de sa propre expérience de la vie, de sa culture et de ses émotions. De fait, il réactualise le monde et en livre un instantané exceptionnel.
Exemple : Arthur Rimbaud "Les Ponts" (Texte B). On y reconstruit une vision artistique d'un monde prosaïque. Le réel devient une oeuvre d'art où s'entrecroisent des sensations multiples.

2. Le poète est un être social et historique : Hypersensible par nature, le poète est celui qui sait utiliser le langage afin de dire le monde. Son art de la formule rend le lecteur plus conscient des éventuels dysfonctionnements de la société à laquelle il appartient.
Exemple : Victor Hugo "Melancholia" dans Les Contemplations.
Le poète y dénonce le travail des enfants ; au travers de métaphores qui animalisent la machine industrielle au point d'en faire un monstre, il rend son destinataire plus vigilant à l'inacceptable.

3. Le poète cherche à agir sur le monde : Par son habileté à manier les mots, à construire des formules pertinentes sinon percutantes, le poète nous rapproche du réel ; il vise à influencer notre regard sur le monde au point que la parole se fait alors acte.
Exemple : Robert Desnos "Ce coeur qui haïssait la guerre" dans L'Honneur des Poètes (1943). Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, Desnos décide de faire acte de résistance et d'inciter le lecteur à refuser l'ennemi. "Révolte contre Hitler et mort à ses partisans", ose-t-il écrire, engageant ouvertement ses paroles dans la voie de la réaction.

Transition

Humain, social et historique, voire engagé, le poète ne peut se détacher du monde. En revanche, il offre au lecteur les moyens pour une meilleure approche du réel.

TROISIeME PARTIE

La poésie renouvelle notre perception de la réalité. Le lecteur va devenir plus attentif au monde, car le langage et la sensibilité poétiques aiguisent notre regard.

1. Une sensibilité renouvelée : Le poète est celui qui accepte de laisser émerger son monde intime. De fait, il nous invite à laisser libre cours à ce qui est en nous, tant à nos fantasmes qu'à nos rêves, à accepter notre vision fantaisiste du réel.
Exemple : Aloysius Bertrand "La ronde sous la cloche " (Texte A).
Le poète s'autorise une reconstruction du monde, marquée par ses angoisses et ses cauchemars ; il mène ainsi son lecteur vers une nouvelle appréhension du réel.

2. Un regard neuf : Le poète est celui qui nous montre des facettes inexplorées du quotidien. Par son élaboration linguistique, il mène le lecteur à une observation minutieuse du réel, voire à une reconstruction.
Exemple : Francis Ponge "Le Pain" dans Le parti pris des choses (texte E). Il y transfigure un aliment des plus anodins ; grâce aux métaphores qui abondent, le "pain" se fait univers à part entière.

3. Un langage qui recrée le monde : Le poète s'inscrit dans un quotidien qu'il exprime avec la force de son style. Grâce à son expression, il nous donne à voir un monde auquel nous ne pouvons qu'être sensibles.
Exemple : Arthur Rimbaud "Aube" dans Illuminations (Texte C).
Si l'expérience de la naissance du jour peut être partagée, Rimbaud la personnifie, affinant ainsi notre réaction au réel.

 

Conclusion

Si la poésie peut sembler aux antipodes du réel, force est de constater que ce genre littéraire, marqué par la sensibilité et l'art de l'expression vise à toucher le destinataire. Le lecteur ne peut qu'être marqué par le regard que le poète porte sur le monde. Loin d'en être détaché, l'écrivain s'inscrit dans une réalité qu'il reformule et renouvelle. De fait, la poésie nous invite à une perception plus fine et plus sensible.

 

IV - LES FAUSSES PISTES

 Il ne fallait surtout pas :

● opposer systématiquement poésie et réalité,
● négliger les textes du corpus.

2016 Copyright France-examen - Reproduction sur support électronique interdite