PROFITEZ DE LA VERSION MOBILE !
Avec la version mobile, je consulte rapidement les résultats disponibles et crée mes alertes pour être informé directement par e-mail ou SMS des résultats en attente.
Suivez-nous
 >   >   >   > Première Guerre mondiale

Annales gratuites Brevet Série Collège : Première Guerre mondiale

Le sujet  2010 - Brevet Série Collège - Histoire - Géographie - Sujet d'histoire Imprimer le sujet
Avis du professeur :
Le sujet du jour porte sur la Première Guerre mondiale et sur la notion de « guerre totale ». Il s'agit donc d'un sujet portant sur la toute première partie de votre programme de troisième « 1914-1945 : guerres, démocratie, totalitarisme ».

Ce sujet ne doit pas poser de problème dans son intitulé qui reprend une question de cours classique. Son originalité est la présentation dans les documents des troupes coloniales qui ont souvent été passées sous silence. Autre intérêt, la présence d'une affiche allemande montrant le caractère total de la guerre dans les deux camps.
LE SUJET

Document 1 – Soldats français et coloniaux de Madagascar devant un ballon d’observation en Picardie pendant la Première Guerre mondiale

Source : Archives Départementales de l’Oise (collection C.Commessy, 1914-1918).



Document 2 – Déclaration de Georges Clemenceau, ministre de la guerre

Nous nous présentons devant vous dans l’unique pensée d’une guerre intégrale.

Ces Français que nous fûmes contraints de jeter dans la bataille, ils ont des droits sur nous…nous leur devons tout, sans aucune réserve.

Notre France accepte de souffrir encore pour la défense du sol des grands ancêtres.

Ces silencieux soldats de l’usine1, ces vieux paysans courbés sur leur terre, ces robustes femmes au labour : voilà nos poilus. Plus tard, songeant à la grande œuvre, ils pourront dire, comme ceux des tranchées, j’en étais. (…)

Nous allons entrer dans la voie des restrictions alimentaires, à la suite de l’Angleterre, de l’Italie, de l’Amérique elle-même. (...) Nous demanderons à chaque citoyen de prendre toute sa part de la défense commune, de donner plus et de consentir à recevoir moins. (…)

Quelque chose de notre épargne nous est aussi demandé. (…) Nous en attendons la consécration par le succès complet de notre emprunt de guerre.

1Soldats de l’usine : ouvriers

Extrait de la déclaration de Georges Clemenceau, président du Conseil, ministre de la guerre, à la Chambre des députés, le 20 novembre 1917.



Document 3 – Mobilisation des ressources pour l’industrie de guerre

Source : Larousse de la Grande Guerre, Larousse, 2007.



Questions

Document 1

1. D’après la photographie n°1, à quels soldats et à quel moyen matériel l’armée française recourt-elle ?

Document 2

2. Quelles sont les trois catégories de populations qui doivent participer à l’effort de guerre ?

Document 3

3. Quels efforts supplémentaires les États demandent-t-ils à leur population ?



Paragraphe argumenté

À partir des informations tirées des documents et de vos connaissances personnelles, rédigez un paragraphe argumenté d’une vingtaine de lignes montrant que la Première Guerre mondiale est une guerre totale.



LE CORRIGÉ

I – l’analyse et les difficultes du sujet

Sujet classique de la première partie du programme intitulée : 1914-1945 : GUERRES, DEMOCRATIE, TOTALITARISME.

Il faut montrer que la guerre mobilise toutes les forces des pays belligérants, front comme arrière, économie, société et politique, pays nationaux et empires coloniaux. Le candidat doit évidemment avoir des connaissances personnelles sur des aspects du sujet non abordés par les documents.



II – les reponses aux questions

Document 1 :

D’après la photographie, l’armée française recourt aux soldats français et coloniaux et à des ballons d’observation.

Document 2 :

Les trois catégories de populations qui doivent participer à l’effort de guerre sont, hormis les soldats qui sont déjà au front, les ouvriers des usines, les paysans et les femmes.

Document 2 et 3 :

Les efforts supplémentaires demandés par les Etats à leur population sont d’accepter le rationnement, de produire plus, de donner leur épargne en souscrivant aux emprunts de l’Etat ou de donner des biens personnels contenants des métaux utiles à l’industrie de guerre.

III – un plan possible

Après avoir défini la notion de guerre totale, à savoir une guerre qui mobilise toutes les ressources disponibles d’un pays, trois idées-clés sont à développer :

  • La mobilisation des populations (documents 1 et 2)

  • La mobilisation de l’économie et des finances (documents 2 et 3)

  • L’intervention de l’Etat et la mobilisation des esprits (documents 2 et 3)



IV- LE CONTENU DU PARAGRAPHE ARGUMENTE


Idée 1

La mobilisation des populations.



Idée 2

La mobilisation de l’économie et des finances.



Idée 3

L’intervention de l’Etat et la mobilisation des esprits.



Documents utilisables

Le document n°1 permet d’aborder la mobilisation de masse des hommes pour le front, y compris ceux des colonies. Evoquez ici la notion de « poilus », de front et de leur rôle majeur dans cette guerre.
Le document n°2 permet d’évoquer la mobilisation de toutes les autres ressources humaines de l’arrière : ouvriers d’usines trop jeunes ou trop âgés pour combattre sur le front (entre 20 et 47 ans), paysans âgés pour produire la nourriture nécessaire au front et à l’arrière, et enfin les femmes qui remplacent, dans tous les secteurs d’activités les hommes partis au combat.

Les documents 2 et 3 permettent de montrer que la production industrielle comme agricole a pour priorité le front et que sans cet effort collectif, la victoire n’est pas possible ( ce sont les « poilus » de l’arrière comme le déclare G. Clémenceau dans son discours) ; montrez aussi que les populations civiles sont rationnées et doivent consentir à des efforts de production supplémentaire sans augmentation de salaire ; évoquez aussi le coût exorbitant de cette guerre et la nécessité de recourir à l’emprunt auprès des populations ainsi qu’à des campagnes de récupérations de métaux nécessaires à la fabrication d’armement.


Les documents 2 et 3 permettent aussi de montrer l’engagement de l’Etat et de son personnel politique dans la mobilisation de l’opinion comme l’économie


Connaissances personnelles possibles

Vous pouviez mentionner que les habitants des colonies ont aussi participé à l’approvisionnement des belligérants et qu’ils sont aussi venus travailler dans les usines. Le terme de munitionnettes peut apparaître ici ou dans le deuxième sous-paragraphe.

Evoquez dans ce sous-paragraphe la notion d’économie de guerre où toute la production et les services ont pour priorité le front et la victoire.

Mentionnez aussi que des emprunts ont été souscrits auprès d’autres Etats comme les Etats-Unis.

Possibilité aussi de rappeler que les Etats ont eu recours à l’augmentation des Impôts et à la fabrication de billets de banque.

Cette troisième partie du sujet nécessite de recourir le plus à vos connaissances personnelles : évocation des notions de patriotisme, de propagande, censure, mobilisation et contrôle des esprits, « bourrage de crâne », marraines de guerre, etc. pour faire accepter les sacrifices, et soutenir le moral des combattants comme des civils.



V- LES OUTILS : SAVOIRS ET SAVOIR-FAIRE



LES « MOTS-CLES » : Guerre totale, front, arrière, propagande, patriotisme, économie de guerre, emprunts, rationnement, censure.

LES LIEUX, LES DATES, LES HOMMES

Les lieux : le front, l’arrière chez tous les belligérants, les empires coloniaux, les usines, les champs, l’Etat.

Les dates : 1914-1918 (la guerre totale a été effective pendant toute la durée du conflit).

Les hommes : les soldats ou « poilus », les civils, les femmes, les coloniaux, les politiques.



2014 Copyright France-examen - Reproduction sur support électronique interdite
Résultats dnb 2013

Consultez les résultats du bac, BTS, CAP, BEP

Corrigés du dnb

Consultez les corrigés du bac