PROFITEZ DE LA VERSION MOBILE !
Avec la version mobile, je consulte rapidement les résultats disponibles et crée mes alertes pour être informé directement par e-mail ou SMS des résultats en attente.
Suivez-nous
 >   >   > Réussir en première : conseils aux parents

Réussir en première : conseils aux parents

La classe de première voit souvent son importance minimisée alors que votre enfant affronte un lourd programme et doit faire face aux épreuves anticipées du bac ainsi qu’à la construction d’un projet professionnel. Il joue son avenir à un âge où il a d’autres préoccupations moins sérieuses. Votre rôle sera primordial pour l’aider à faire la part des choses entre les priorités scolaires et d’autres plus personnelles.

Les enjeux de la classe de première

Cette année, plusieurs étapes guident le parcours de votre enfant jusqu’à son passage en terminale.

Il découvre la fameuse dissertation qui demande d’organiser sa pensée et de défendre ses idées de manière méthodique et les travaux personnels encadrés (TPE) qui sont de petits dossiers à réaliser en groupe puis à défendre à l’oral pour obtenir quelques points.

Il doit également préparer sérieusement les épreuves anticipées tout en obtenant des bonnes notes dans toutes les matières et toute l’année.

Rappelez-vous que les bulletins de première comptent pour les admissions en filières sélectives après le bac et que les épreuves anticipées donnent des points d’avance pour le bac.

Enfin, il doit choisir sa spécialité du bac pour l’an prochain en fonction de son projet professionnel et de sa série.

Il risque d’être dépassé par la charge de travail, vous devez le motiver et lui montrer que sa situation n’est pas si dramatique : c’est simplement une période où il doit faire des concessions pour réussir.

 

Penser à son avenir

Cette année, il commence à construire un projet professionnel. En fonction de la série de son bac et des études supérieures qu’il envisage il choisira au troisième trimestre une spécialité. Elle doit lui permettre de préparer ses futures études et de réussir son bac. Il doit donc faire un choix raisonnable par rapport à ses capacités scolaires (le coefficient de la spécialité sera plus important) et intelligent en accord avec son projet professionnel.

  • Il est logique de prendre comme spécialité langue vivante au bac L si votre enfant souhaite poursuivre des études de langues et arts s’il compte s’orienter vers les arts plastiques.
  • Avec un bac ES, un enfant qui vise une école de commerce prend normalement une spécialité en sciences économiques et sociales. Par contre s’il vise des études financières (expert comptable par exemple), la spécialité mathématiques semble plus appropriée.
  • Les candidats au bac S qui se dirigent vers médecine ou vétérinaire préféreront les SVT en spécialité, ceux qui visent des études d’ingénieur pourront prendre physique-chimie ou sciences de l’ingénieur.

L’important sera de maintenir un rythme constant pendant l’année. Un travail régulier est toujours bénéfique, il peut également suivre des stages pendant les vacances dans un organisme de soutien scolaire.

 

La préparation des épreuves anticipées

Retenir le cours Si votre enfant est attentif en cours, il a déjà effectué 80 % du travail. Il doit ensuite consacrer 15 minutes chaque soir à la relecture des cours de la journée et refaire les exercices qu’il n’a pas compris. Enfin, pour chacune des épreuves anticipées, il prépare des fiches de révision chaque semaine et non en fin d’année.

Se préparer aux écrits Pour assurer aux épreuves écrites, il faut maîtriser les différents types d’exercices : dissertation, commentaire de texte et écriture d’invention pour le français, raisonnement scientifique pour les sciences.

Les contrôles en classe mettent en situation presque réelle : c’est un bon entraînement, mais cela ne suffit pas ! Un entraînement personnel est nécessaire. Il trouvera des sujets corrigés dans les annales. L’idéal est de faire au moins un sujet tous les 15 jours. Il peut également consulter des fiches de méthode pour trouver des conseils.

S’entraîner à l’oral Le lycée organisera pendant l’année des oraux blancs. Votre enfant sera mis en situation : le jury (un prof) lui donne un texte au hasard de sa liste, il a 20 minutes pour le préparer, puis fait son exposé pendant 10 minutes et répond à des questions pendant 10 minutes.

Vous pouvez l’aider à s’améliorer en le mettant dans cette même situation. Dès qu’un des textes au programme est terminé, il fait une fiche, la révise et vous l’interrogez !

L’objectif principal est d’obtenir de bonnes notes aux épreuves anticipées pour gagner quelques points d’avance pour l’année prochaine. Bon courage à tous !

Suivez-nous Suivez nous sur Google plus

Les résultats du bac 2015

Les résultats du bac technologique 2015

Les résultats d'examens 2015