PROFITEZ DE LA VERSION MOBILE !
Avec la version mobile, je consulte rapidement les résultats disponibles et crée mes alertes pour être informé directement par e-mail ou SMS des résultats en attente.
Suivez-nous
Résultats du bac 2013

Consultez les résultats du brevet, BTS, CAP, BEP

Corrigé du bac

Consultez les corrigés du brevet

La symbolique religieuse des chiffres

. L'unité . Le 2, le premier nombre pair . Le nombre 3, sublime ! . Le nombre 4 ou la stabilité . Le nombre 5 . La beauté du 6 . Le précieux nombre 7 . Le nombre 8 . Le nombre 9
France examen vous ouvre la porte
de la Salle des Profs.

Daniel Motteau, professeur de Mathématiques,
vous invite à entrer dans l'univers symbolique des chiffres de 1 à 9
et à vous faire une idée de leur place dans les principales religions.
Lorsque nous faisons des mathématiques, nous utilisons sans cesse chiffres et nombres. Ils sont pour nous des grandeurs universelles, purs concepts scientifiques. Ce faisant, nous oublions combien dans l'histoire de l'humanité, ils furent chargés de sens et notamment, nous oublions leur usage symbolique présent dans toutes les religions. Faisons ici un petit inventaire de l'usage symbolique des chiffres dans quelques religions.

Fleche sous titre EditoL'unité

Dans la Bible, on rencontre souvent le nombre 1, symbole du commencement. Il est la perfection, le Tout. Selon Athanase, le Dieu des chrétiens est le Dieu Un. Univers signifie "tourné vers Un". Cette perfection est celle d'un point au centre du cercle.

Fleche sous titre EditoLe 2, le premier nombre pair

Premier et pair, 2 est la sagesse d'après les Sephiroth des Hébreux. Dans la Bible, on le retrouve lorsqu il s'agit de la proximité de l'homme à son Dieu : "Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut et inversement" ou encore "Connais toi toi-même et tu connaîtras ton Dieu". Les baies jumelées des églises montrent la double nature du Christ : nature divine et nature humaine.
En Chine, le Yin et le Yang montrent l'existence d'un principe binaire.

Fleche sous titre EditoLe nombre 3, sublime !

Le nombre 3 symbolise souvent la perfection. Selon Eusèbe, évêque de Césarée, "le nombre Trois, le plus parfait de tous, est l'image sensible de la divinité".
  • 3 comme Père Fils - Saint Esprit
  • 3 comme les trois dimensions
  • 3 comme passé présent - futur
  • 3 comme père - mère enfant
On trouve également des triades divines dans le panthéon égyptien : Osiris, Isis, Horus ou encore Amon, Mout, Khonsou.

Fleche sous titre EditoLe nombre 4 ou la stabilité

Le 4 est le chiffre des quatre saisons, des quatre points cardinaux ou des quatre éléments (air, terre, eau et feu).
En Inde, on compte quatre âges (Or, Argent, Bronze, Fer), quatre védas ou voies de la connaissance et Ganesha et Shiva ont chacun quatre bras.
Dans la Bible, on peut noter quatre vivants de l'Apocalypse de Jean, quatre évangélistes, quatre cavaliers de l'Apocalypse, quatre fleuves du paradis.
En outre, 40 est le symbole de l'achèvement, de la maturité ou alors de la fin d'une épreuve, comme les quarante années dans le désert ou les quarante jours dans la montagne pour recevoir la loi de Dieu.

Fleche sous titre EditoLe nombre 5

Les Chinois connaissent cinq bonheurs.

Fleche sous titre EditoLa beauté du 6

Selon Saint Augustin : "Dieu créa toutes choses en 6 jours parce que ce nombre est parfait". La notion de nombre parfait sera étendue à tout nombre égal à la somme de ses diviseurs autres que lui-même (6=1+2+3).
Ce chiffre revient assez souvent dans la Bible : Lorsque Pharaon, furieux, poursuit les Israélites, c'est avec 600 chariots ; Lorsque le roi Nebucadnetsar fait une statue d'or, elle est haute de 60 coudées, large de 6 coudées.

Fleche sous titre EditoLe précieux nombre 7

C'est la victoire dans l'arbre séphiratique.
Pour Pythagore, c'est la déesse Raison : "l Hebdomade n'engendre aucun des nombres de la décade ni n'est engendré par eux (il est premier)". Les Pythagoriciens l'assimilent à la déesse toujours vierge et sans mère parce qu'elle n'a pas été enfantée et n'enfantera pas.

Rien que dans l'Apocalypse, on parle de sept lettres envoyées aux sept églises ; de sept sceaux ; de sept trompettes qui proclament des décrets divins qui feront, en leurs temps, tomber sept plaies sur le monde ; de sept signes, dont l'un est le dragon à sept têtes ; chaque ceinte de sept diadèmes ; de sept anges recevant sept coupes : Que de 7 !
Dans l'Islam, on trouve les sept cieux, les sept terres, les sept enfers, les sept portes du paradis, les sept prophètes et les sept sens cachés du Coran.
Chez les Indous, le temps se meut sur sept roues et il a sept nerfs.
Chez les Perses, le culte de Mithra possède sept grades initiatiques.

Fleche sous titre EditoLe nombre 8

Les rayons de la roue de la Voie bouddhique, tout comme les sentiers du Tao, sont au nombre de huit. De même, Shiva a huit formes et Vishnou huit bras. Pour les chrétiens, le 8 symbolise la résurrection après l'achèvement qu'est le 7.

Fleche sous titre EditoLe nombre 9

Le 9 est le nombre des muses grecques ou le chiffre de la totalité de l'être selon Parménide.
L'espace symbolique chinois a neuf plaines et 9999 coins. L'arbre qui marque le centre du monde et qui ne projette pas d'ombre, a neuf racines qui plongent jusqu aux neuf sources, séjours des morts tandis que ses neuf branches s'élèvent vers les neuf cieux.

Daniel Motteau, professeur de Mathématiques, octobre 2008.
Suivez-nous Suivez nous sur Google plus