Suivez-nous
La réduction des vacances d’été attendra 2017
Le blog France Examen
L'actu des examens : BAC, BREVET, CAP, BTS...Suivez au jour le jour l'actualité du bac, du brevet et des autres examens

La réduction des vacances d’été attendra 2017

Mis à jour par Sandra Desmidt
le
Tags TAGS : Calendrier

Selon des projets de calendrier scolaire présentés mardi par le ministère de l'Education nationale à des syndicats et aux fédérations de parents d'élèves, la réduction des vacances d'été ne serait pas encore à l'ordre du jour. La durée de l'année scolaire reste donc fixée à 36 semaines, un rythme que le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, avait pourtant qualifié « d'attentat contre notre jeunesse ». Un sujet sensible/qui fait débat

L'idée de raccourcir la durée des vacances d'été refait régulièrement surface. Déjà évoquée par le précédent gouvernement, Luc Chatel alors ministre de l’Education avait ainsibétabli un rapport sur les rythmes scolaires préconisant de ramener les vacances d’été à six semaines et de « zoner » ces congés.

En février 2013, Vincent Peillon a affirmé vouloir ajouter deux semaines de cours à l'année scolaire même s'il n'envisageait pas une mise en application avant 2015.

Cette réforme impliquerait de grands changements au sein de l'Éducation nationale, surtout en ce qui concerne l’organisation des examens, en particulier le baccalauréat, qui occupe les locaux d'un certain nombre d'établissements dès le mois de juin. Les professeurs devraient alors travailler plus longtemps, et une éventuelle hausse de salaires en découlerait.

Ainsi, il avait été évoqué la possibilité de mettre en place une plage commune du 15 juillet au 15 août, et de faire varier les zones autour de cette période. Mais cela ne semble plus être à l'ordre du jour, du moins, pas avant 2017. En effet, les projets de calendriers scolaires, qui vont de 2014 à 2017, conservent 36 semaines de cours.

Les textes présentés ce mardi 17 septembre restent toutefois modifiables…

53% des Français favorables à 6 semaines de vacances d'été

Selon un sondage IFOP réalisé en février, 53% des Français se disent favorables à un passage de huit à six semaines des congés d'été.

En effet les principales fédérations de parents d'élèves ne sont pas réfractaires à cette réduction, mais ne souhaitent pas d'un zonage identique à celui des petites vacances.

Les professionnels du tourisme étaient, pour leur part, favorable à ces deux mesures.

Actus, examens...

suivez-nous sur :
Facebook Twitter Google + Lettre d'information

Les termes

les + consultés