Suivez-nous
Bac pro : la réussite passe par l’épreuve professionnelle
Le blog France Examen
L'actu des examens : BAC, BREVET, CAP, BTS...Suivez au jour le jour l'actualité du bac, du brevet et des autres examens

Bac pro : la réussite passe par l’épreuve professionnelle

Publié par Corinne Dillenseger
le

Trois quarts des candidats au bac pro décrochent leur diplôme du premier coup, sans passer par l’oral de rattrapage. Ce succès est principalement dû à l’épreuve pratique professionnelle dotée d’un fort coefficient.

Alors que le bac pro fête ses 30 ans d’existence, la Direction de l’Evaluation (DEPP) du ministère de l’Education nationale vient de faire paraître une étude décryptant les résultats de cet examen en 2014.

De l’importance des matières professionnelles et techniques au bac pro

Cette année-là, plus de 75% des 200 000 candidats au bac pro (hors spécialités agricoles) obtiennent leur diplôme à l’issue du premier groupe d’épreuves grâce à une moyenne générale de 11,2/20. Un peu plus de la moitié des candidats sont admis avec au moins 10 de moyenne à la fois dans les matières professionnelles et techniques liées à la spécialité, et dans les matières générales obligatoires (langue, français, histoire-géo, art, sport). Les premières sont dotées de coefficients variant de 2 à 10 selon la spécialité, et pèsent entre 60 et 70% sur le résultat final. Près d’un élève sur cinq décroche le bac pro malgré un résultat inférieur à la moyenne dans les épreuves générales. Seulement 3% obtiennent leur diplôme avec un résultat inférieur à 10/20 dans le groupe d’épreuves professionnelles. Et moins de 2% sont lauréats sans pour autant avoir la moyenne à l’épreuve pratique professionnelle.

L’épreuve pratique professionnelle, la mieux réussie au bac pro

Les épreuves professionnelles participent de façon très importante à l’obtention du bac pro. Elles sont évaluées par un contrôle en cours de formation (CCF) effectué à la fois dans l’entreprise et dans l’établissement scolaire, par les enseignants et/ou les maîtres d’apprentissage. Les notes des filles y sont d’ailleurs plus élevées que celles des garçons. L’épreuve la mieux réussie par les candidats est celle évaluant leur pratique professionnelle. La moitié d’entre eux obtient au moins une note de 13,4/20. C’est aussi l’épreuve affectée des plus forts coefficients. Par exemple, coefficient 5 au bac pro Secrétariat, coefficient 6 au bac pro Vente Négociation, coefficient 9 au bac pro Boucher Charcutier et pour le bac pro Esthétique, et même coefficient 10 au bac pro Gestion Administration. Le poids de cette épreuve est proche de 35% pour les élèves ayant choisi une spécialité du secteur de la production (bac pro Electrotechnique, bac pro Maintenance de véhicules automobiles…) et varie entre 20 et 35% pour ceux qui s’orientent vers le secteur des services (bac pro Commerce, bac pro Comptabilité, bac pro Restauration…).

Un bac pro sur dix a passé l’oral de rattrapage

Comme au bac général et au bac techno, les jurys avantagent les candidats du bac pro très proches de la moyenne ou d’une mention en fonction des appréciations du livret scolaire. Mais ils ne les favorisent pas pour accéder à l’oral de rattrapage, appelé "oral de contrôle" dans la voie professionnelle. En effet, les jurys ont plutôt tendance à arrondir la moyenne à 10/20 au bac pro contre 8/20 au bac général. Pour accéder à l’épreuve de contrôle, les jeunes pros doivent avoir une moyenne générale comprise entre 8 et 10/20, et une note au moins égale à 10/20 à l’épreuve pratique professionnelle. En 2014, un peu plus d’un jeune pro sur dix a eu droit à cette seconde chance.

Tous les résultats au bac pro 2015 sont à consulter sur notre site.

Actus, examens...

suivez-nous sur :
Facebook Twitter Google + Lettre d'information

Les termes

les + consultés