Suivez-nous
Pourquoi le brevet 2015 a-t-il été un cru exceptionnel ?
Le blog France Examen
L'actu des examens : BAC, BREVET, CAP, BTS...Suivez au jour le jour l'actualité du bac, du brevet et des autres examens

Pourquoi le brevet 2015 a-t-il été un cru exceptionnel ?

Mis à jour par Corinne Dillenseger
le

57,8%, c’est le taux de mention au brevet 2015 : autrement dit, une large majorité des candidats inscrits au DNB a décroché le diplôme avec plus de 12/20 de moyenne ! Un résultat record révélé par France-examen à travers son Palmarès des collèges 2016. Comment expliquer ce bond ? Nous avons mené l’enquête.

En un an, le taux de mention du diplôme national du brevet (DNB) a bondi de près de 5 points passant de 52,7% en 2014 à 57,8% en 2015. Un résultat exceptionnel comme le démontre la nouvelle édition du Palmarès des collèges de France-examen.

Mais ce n’est pas tout. Comparés aux années précédentes, d’autres indicateurs font du DNB 2015 une session à part :

  • 6,7% des collèges se différencient par un taux de mention supérieur à 80% contre 3% au brevet 2014
  • 41% des collèges dépassent 60% de mention en 2015 contre 28% un an plus tôt
  • trois fois plus d’académies et de départements franchissent ce même seuil en 2015
  • la Guadeloupe qui plafonnait à la 28ème position aux DNB 2013 et 2014 se retrouve dans le top trois des meilleures académies.

DNB 2015 : facilité des épreuves, indulgence des correcteurs…

Nous avons voulu comprendre les dessous de ce brevet 2015 en interrogeant les instances officielles. Le ministère de l’Education nationale a botté en touche et le rectorat de Guadeloupe a fait la sourde oreille. Nous nous sommes rapprochés de plusieurs professeurs-correcteurs qui nous ont confirmés la simplicité des épreuves tout en avouant subir des pressions sur les consignes de notation.

… et baisse du niveau d’exigence

Interrogés, des experts du monde de l’éducation nous ont fait part de leurs réactions. Pour certains, ces résultats prouvent la baisse du niveau d’exigence du système éducatif et signent un nivellement par le bas qui durent depuis des années. Dans ce contexte, pourquoi ne pas rendre le brevet plus sélectif ? D’autres plaident pour un allègement du DNB ou pour sa conservation. Mais tous reconnaissent son utilité et son rôle de rite de passage entre le collège et le lycée.

Tous les détails de l’enquête : Brevet 2015 : des résultats trop beaux ? Réagissez en laissant un commentaire ci-dessous ou sur les réseaux sociaux : #brevetpourlesnuls

Pour connaître les taux de mention et de réussite d’un collège, consultez le Palmarès des collèges 2016

Actus, examens...

suivez-nous sur :
Facebook Twitter Google + Lettre d'information

Les termes

les + consultés