Suivez-nous
Vous n’avez pas le bac ? Tentez le concours de surveillant pénitentiaire !
Le blog France Examen
L'actu des examens : BAC, BREVET, CAP, BTS...Suivez au jour le jour l'actualité du bac, du brevet et des autres examens

Vous n’avez pas le bac ? Tentez le concours de surveillant pénitentiaire !

Publié par Corinne Dillenseger
le

Chaque année le ministère de la Justice recrute plusieurs milliers de gardiens de prison en ouvrant un concours accessible aux titulaires du brevet, d’un CAP ou d’un BEP. Pour la prochaine session vous pouvez vous inscrire jusqu’au 4 mai 2018.

Vous avez le diplôme national du brevet (DNB), un CAP ou un BEP, vous êtes âgé au minimum de 19 ans, vous avez la nationalité française, un casier judiciaire vierge et êtes en bonne condition physique, alors vous remplissez toutes les conditions pour passer le concours de surveillant de l’administration pénitentiaire. De nombreux postes sont offerts par le Ministère de la Justice pour devenir fonctionnaire dans l’univers carcéral.

Devenir gardien de prison avec le brevet

Il suffit de s’inscrire sur le site Devenir surveillant avant le 4 mai 2018 et de se préparer aux épreuves fixées le 20 juin 2018. Vous passerez plusieurs niveaux de tests : un QCM sur l’histoire, la géographie et l’actualité, des questions de raisonnement logique qui feront appel à votre bon sens, et une rédaction sur une situation se déroulant dans votre futur métier. Si vous réussissez ces épreuves d’admissibilité, vous participerez aux épreuves d’admission qui comprennent un entretien de motivation devant un jury et un examen sportif : course de vitesse, course de demi-fond et lancer de poids.

Les épreuves du concours de surveillant de l’administration pénitentiaire sont moins simples qu’il n’y parait. Le taux de réussite est de 10%. Les candidats titulaires du brevet subissent notamment la concurrence des diplômés du bac qui sont nombreux à s’inscrire.

 

Une fois le concours réussi, les lauréats partent 8 mois en formation à Agen à l’Enap, Ecole nationale d’administration pénitentiaire. Ils alternent cours théoriques et stages pratiques dans des lieux de détention et sont rémunérés 1200 euros net par mois. Après la formation, ils sont affectés dans un établissement pénitentiaire et pourront évoluer vers des postes d’encadrement. En tant que fonctionnaire de catégorie C, un surveillant pénitentiaire gagne 1540 euros net par mois.

Les autres concours de la fonction publique accessibles sans le bac

Voici quelques concours pour devenir fonctionnaire sans être bachelier :

Actus, examens...

suivez-nous sur :
Facebook Twitter Google + Lettre d'information

Les termes

les + consultés