Suivez-nous
 >   >   >   > Le développement des Nouveaux Pays Industrialisés (NPI)

Annales gratuites Bac L : Le développement des Nouveaux Pays Industrialisés (NPI)

Le sujet  1996 - Bac L - Géographie - Dissertation Imprimer le sujet
LE SUJET

LE DEVELOPPEMENT DES NOUVEAUX PAYS INDUSTRIELS D'ASIE.

A partir de l'exemple de la Corée du Sud ou de Singapour, vous en étudierez les aspects, les facteurs et les limites.

LE CORRIGÉ

I - NATURE DU SUJET

Le sujet que vous aviez à traiter ce jour a été choisi dans la première partie du programme : "Contrastes et mutations de l'espace mondial".

Il s'agissait à partir d'un exemple précis (Singapour ou la Corée du Sud), de montrer, d'analyser les facteurs et les limites du développement des NPI.

Ce sujet d'analyse ne devait pas se transformer en monographie du pays choisi.


II - LES CONNAISSANCES REQUISES

Pris dans la première partie du programme, votre sujet était aussi géographiquement rattaché à l'aire pacifique.

Il vous fallait attester ici de vos connaissances quant aux généralités d'un développement spécifique aux NPI, et étayer vos affirmations d'exemples pris dans l'un des deux pays du programme, proposés dans l'énoncé.

S'interroger enfin sur les bases mais aussi sur les limites de telles réussites permettait au correcteur de juger de vos capacités de réflexion.


III - DEMARCHE ET DONNEES PRINCIPALES

Il vous était tout à fait possible de reprendre le plan suggéré par le sujet, à savoir :

A - LES ASPECTS DU DEVELOPPEMENT DES NPI : L'EXEMPLE DE LA COREE DU SUD (OU SINGAPOUR).

Il fallait montrer comment la réussite des NPI se manifestait.

La croissance économique est le plus évident révélateur du développement des NPI ; les taux de croissance se situent entre 7 et 11% alors que dans les pays occidentaux les plus dynamiques, ils n'excèdent plus aujourd'hui les 3% l'an.

Singapour est l'un des premiers ports du monde tandis que la Corée devient presque une grande puissance mondiale ! Elle joue en effet un rôle fondamental dans les échanges Sud-Sud, en vendant sa technologie aux pays en voie de développement : bateaux, automobiles, machines, textile...

Second exportateur mondial de travaux de construction, elle vend aussi des usines : cimenteries, métallurgie, pétrochimie au Moyen-Orient et en Afrique.

En vendant des usines "clés en main", une firme comme HYUNDAI transfère vers d'autres pays des bâtiments, des équipements, mais aussi des savoir-faire.

Qui connaissait HYUNDAI il y a cinq ans ? Qui l'ignore aujourd'hui ?

Autre aspect de la réussite, le progrès du niveau de vie : grâce à l'industrialisation, on a constaté dans tous les NPI, un allongement de l'espérance de vie, la qualité de l'encadrement sanitaire, la faiblesse du taux d'analphabétisation...

Ces pays ont aujourd'hui un PNB de plus de 2500 $ par habitant et par an (même 7500 $ pour Singapour), chiffres attestant de la réussite, tout comme les nouvelles réalisations urbaines des centres-villes.


B - LES FACTEURS (OU LES BASES) DE LA REUSSITE.

Vous pouviez ici évoquer trois grands thèmes :
- la main d'oeuvre
- le caractère extraverti de l'économie
- le rôle décisif de l'Etat.

Peu dotés en matières premières, les NPI ont une très ancienne tradition artisanale. La "docilité", le faible coût et la qualité de leur main d'oeuvre font aujourd'hui partie des lieux communs.

De nombreuses entreprises internationales ont sous-traité dès les années soixante, leur fabrication vers ces "pays ateliers".

Les NPI, faute de matières premières, sont condamnés à exporter des produits manufacturés. Ils ont par ailleurs bénéficié comme la Corée du Sud, d'aides américaines accordées pour des raisons stratégiques et d'investissements d'autres pays industrialisés comme le Japon.

Aujourd'hui ce sont eux qui investissent vers la Malaisie, l'Indonésie, etc.

L'Etat a donné l'impulsion décisive à ce capitalisme libéral agressif, facilitant les investissements étrangers, créant des zones franches, contrôlant la natalité, planifiant rigoureusement le développement et orientant les choix avec fermeté.

Malgré ces succès, le décollage a ses limites : vous deviez les énoncer.


C - LES LIMITES AU DEVELOPPEMENT.

La hausse du niveau de vie dans les NPI rend moins attractive la main d'oeuvre qui devient plus rare et plus chère.

La concurrence internationale fait son apparition (Thaïlande, Indonésie ...) et avec elle, les premières mesures de protectionnisme.

Les inégalités sociales restent encore criantes et les régimes politiques souvent très "autoritaires".

Les tensions internationales (entre les deux Corées) se réactivent régulièrement.

Tout ceci concourt à une fragilité réelle.


IV - LES ERREURS A NE PAS COMMETTRE

- Ne pas traiter uniquement d'un pays comme s'il s'agissait d'une monographie.

- Ne pas faire une étude comparée des deux pays proposés.

- Ne pas omettre de traiter les limites du développement, c'est-à-dire la totalité du sujet.

2019 Copyright France-examen - Reproduction sur support électronique interdite