Suivez-nous
 >   >   >   > Les Sud : contrastes de développement

Annales gratuites Bac L : Les Sud : contrastes de développement

Le sujet  2006 - Bac L - Géographie - Composition Imprimer le sujet
Avis du professeur :

L'intitulé du sujet vous invite à rendre compte de la diversité des situations de développement uniquement dans les espaces du Sud, définis par leur opposition au Nord développé. Les contrastes seront abordés à deux échelles : entre les pays du Sud d'une part et à l'intérieur de ces pays du Sud de l'autre.
Le sujet est classique car le Sud n'est plus considéré comme un espace homogène mais c'est un sujet assez difficile dans la mesure où il est relativement restreint et impose une bonne maîtrise des différents types de Sud.

LE SUJET


Les contrastes de développement dans les Sud.

Le candidat pourra notamment s'appuyer sur l'exemple du Brésil.

LE CORRIGÉ


I - L'ANALYSE ET LES DIFFICULTES DU SUJET

Le développement désigne l'amélioration des conditions de vie de toutes les couches d'une population. Il s'agit donc d'un processus, plus ou moins rapide selon les espaces en fonction de leur capacité à déployer des structures économiques, sanitaires, scolaires, etc... Cela implique des contrastes entre les pays mais aussi à l'intérieur de chaque pays.
Ici votre analyse doit porter uniquement sur les pays du Sud dont les rythmes de développement sont beaucoup plus contrastés que ceux du Nord. D'où l'intérêt du sujet car le Sud est un espace particulièrement hétérogène aujourd'hui. C'est donc un sujet classique sur la troisième partie du programme de géographie, des mondes en quête de développement, qui insiste bien sur la diversité croissante des Sud. Le sujet est bien délimité, avec plusieurs risques à éviter :

le risque majeur est le hors-sujet : vous n'avez pas à expliquer la fracture Nord-Sud dans votre développement, celle-ci est d'emblée admise par le sujet. Une brève évocation dans l'introduction est suffisante.

un autre risque à éviter, c'est d'oublier certains types de Sud (il faut aborder au moins 3 groupes : les Sud les plus dynamiques, les Sud intermédiaires, les Sud moins avancés). Il faut aussi aborder plusieurs types de contrastes internes au Sud : les contrastes régionaux, urbains, agraires.

enfin le risque de s'en tenir au seul exemple du Brésil. Celui-ci est un exemple possible mais non obligatoire selon l'intitulé du sujet. Mais surtout ce n'est pas un exemple suffisant pour traiter cette composition. Il faut impérativement intégrer à la copie d'autres exemples représentatifs du Sud, en n'oubliant ni l'Afrique, ni l'Asie.
Le programme de Terminale vous permet de puiser des exemples dans d'autres chapitres notamment celui sur la Méditerranée avec l'exemple du
Maghreb ou de la Turquie, et celui sur l'Asie orientale avec l'exemple de la Chine.

 

II -  LA PROBLEMATIQUE

Votre problématique doit montrer que le Sud n'est plus un espace homogène et, si possible, que les contrastes sont à plusieurs échelles : continentales, nationales, régionales.
Problématiques simples et efficaces : quels sont les différents types de contrastes de développement à l'intérieur du Sud ? Ou, à quelles échelles les contrastes de développement sont-ils perceptibles au Sud ?
Problématique qui appelle au même plan avec une formulation différente : à quelles échelles s'exprime aujourd'hui la diversité des Sud ?

 

III - LES DIFFERENTS PLANS POSSIBLES

INTRODUCTION

A la richesse des pays du Nord s'oppose toujours un Sud moins développé, moins aménagé et moins intégré à la mondialisation en cours. Pourtant, le phénomène le plus marquant depuis ces 20 dernières années est la différenciation croissante des Sud ; et ce, à l'échelle des pays qui composent ce groupe, mais aussi des continents. On note par exemple le décollage rapide du Sud asiatique. Enfin à l'échelle régionale, dans tous les pays du Sud, des contrastes majeurs font apparaître des régions riches et des régions pauvres.
Différents types de contrastes de développement s'expriment au Sud et n'en font plus un espace homogène. Quels sont-ils ? A quelle échelle se déploient-ils ?
Puis annonce du plan choisi.

Premier plan possible en 2 parties

A - Des contrastes entre pays du Sud qui se creusent

1. Des Sud émergents qui par leur croissance économique, leur poids territorial et/ou leur démographie, leur intégration dans les marchés mondiaux se rapprochent du Nord.
Exemples de la Chine, du Brésil, de l'Afrique du Sud, de l'Inde...
Plus généralement le Sud asiatique se démarque des autres Sud.

2. Des pays pétroliers riches, très urbanisés mais dont l'avenir est incertain et où les inégalités sociales sont particulièrement criantes. (+ frein religieux des pays du Golfe persique)

3. L'immense majorité des pays intermédiaires avec des choix de développement variables : exemple du Maghreb où le Maroc et la Tunisie ont fait depuis longtemps le choix de l'ouverture (agricole, touristique) contrairement à l'Algérie qui depuis 1962 avait choisi un modèle autocentré.

4. Les PMA, pays les moins avancés : une cinquantaine de pays qui cumulent les retards de développement : guerre civiles, faible urbanisation, croissance démographique non maîtrisée, etc... (Afrique subsaharienne)

B - Des contrastes internes aux pays du Sud

1. Des régions plus ou moins riches et ouvertes à la mondialisation en cours
l'exemple du Brésil avec le Sudeste industrialisé, très urbanisé (triangle Sao Paulo - Rio - Belo Horizonte) qui contraste toujours avec le Nord ou le Centre Ouest peu aménagé où l'élevage extensif et l'exploitation de la forêt  amazonienne dominent. Exemple de la Russie aussi. Plus généralement les régions littorales sont plus développées :
exemple de la façade Est de la Chine.

2. Des contrastes criants dans les grandes métropoles du Sud en pleine expansion
contrastes socio-spatiaux de plus en plus marqués entre les quartiers résidentiels modernes et les espaces de bidonvilles qui accueillent les derniers arrivants et abritent les activités informelles en tout genre :
exemple des favelas brésiliennes qui représentent bien les bidonvilles de toutes les métropoles d'Amérique du Sud avec parfois une modernisation progressive qui permet d'intégrer le bidonville à la métropole et d'en faire un quartier à part entière.

3. Des contrastes agraires aussi
Entre régions agricoles modernes, productrices et qui participent aux marchés mondiaux :
exemple : des latifundia par opposition aux petites exploitations (minifundia).

Conclusion

La diversité des Etats du Sud tend à distinguer les pays du Sud émergents, essentiellement en Asie, des Etats du Sud en difficulté, les PMA et pays intermédiaires. L'Afrique subsaharienne en regroupe le plus grand nombre. Entre ces 2 ensembles régionaux, l'Amérique latine offre un visage contrasté avec le Brésil, la grande puissance d'Amérique latine mais c'est sans doute le "continent" du Sud le plus homogène.
Partout les contrastes reflètent le mal-développement et offrent une véritable mosaïque de paysages urbains, agraires.

Autre plan possible

A - Des contrasts multiples

1. Economiques
2. Démographiques
3. Politiques

B - Des causes multiformes

1. Historiques
2. Spatiales et géographiques

C - Typologie des espaces du Sud, plus ou moins dynamiques et intégrés à la mondialisation

1. Des pays  plus ou moins intégrés
2. Des régions surtout littorales et urbaines
3. Des métropoles connectées au réseau mondial

 

IV - LES OUTILS : SAVOIRS ET SAVOIR-FAIRE

Mots-clés

Principaux acteurs

Dates

Pays émergents

N.P.I

Sommets de l'OMC
(comme à Cancun en 2003)

Pays intermédiaires

Pays émergents

PMA (Pays les Moins Avancés)

P.M.A

Pays pétroliers

Pays pétroliers

Disparités intra-urbaines

 

Bidonvilles/favelas

 

Réforme agraire

 

IDH (Indice de Développement Humain)

 



2021 Copyright France-examen - Reproduction sur support électronique interdite