Suivez-nous
 >   >   >   > Feuille et photosynthèse

Annales gratuites Bac Général S spé SVT : Feuille et photosynthèse

Le sujet  2003 - Bac Général S spé SVT - Sciences de la Vie et de la Terre - Exercice Imprimer le sujet
LE SUJET

Les feuilles des végétaux chlorophylliens sont des organes impliqués dans l'autotrophie pour le carbone grâce à la photosynthèse.

Expliquer comment les structures de la feuille montrées dans les documents coopèrent dans la réalisation de la photosynthèse.

Document 1 : Fixation du dioxyde de carbone (14CO2) par une feuille.

a. Dispositif expérimental :
Remarque : H2SO4 + 2NaH14CO2 à 214CO2 + 2H2O + 2Na+ + SO42-

b. Autoradiographie après 5 minutes d'exposition au 14CO2 à la lumière.
Seuls les glucides radioactifs au 14C impressionnent fortement la plaque photographique,
(zone sombre sur le document) .


d'après Physiologie végétale, nutrition et métabolisme, Malziak, Hennann

Document 2 :

La carboxylase est une enzyme qui assure l'incorporation de CO2 dans des molécules intermédiaires pour la synthèse de glucides.

Elle est localisée par la technique d'immunofluorescence : les organites contenant cette enzyme apparaissent en blanc brillant.

Document 3 :

a. Photographie d'une coupe transversale de feuille X 130

b. Degré d'ouverture des stomates chez Arbutus unedo (arbusier) pendant une journée ensoleillée

c. Intensité de la photosynthèse chez Arbutus unedo, exprimée par la quantité de CO2 fixée

LE CORRIGÉ

I - DES MOTS CLES

En première lecture, il apparaît que le sujet porte sur les notions suivantes :
coopération cellulaire au niveau de la feuille dans le but d'optimiser la réalisation de la photosynthèse et influence de la lumière et du dioxyde de carbone dans cette production autotrophique de composés carbonés.

Elles sont accompagnées de ce cortège de vocabulaire :
photosynthèse, autotrophie, coopération cellulaire, stomate, épiderme, parenchyme foliaire, chloroplaste, ouverture des stomates, intensité photosynthéthique, autoradiographie, immunofluorescence.

II - L'ANALYSE DES DOCUMENTS

Analysons les trois documents proposés par le sujet :

Document 1

Le document 1 décrit une expérience montrant les conditions d'absorption du dioxyde de carbone par la face inférieure des feuilles.

Document 2

Le document 2 montre que certains organites du parenchyme foliaire contiennent l'enzyme carboxylase indispensable à la synthèse de glucides, c'est-à-dire à la photosynthèse.

Document 3

La première partie du document 3 rappelle l'organisation tripartite d'une feuille :

  • un épiderme supérieur avec sa cuticule imperméable
  • un tissu parenchymateux de remplissage
  • un épiderme inférieur perforé de stomates.
  • La deuxième partie du document 3 propose deux graphiques montrant les variations de :

  • l'intensité de l'ouverture des stomates en fonction de l'heure de la journée
  • l'intensité photosynthétique au cours de la journée.
  • III - L'ORGANISATION DU DEVOIR

    Le but du devoir est de montrer qu'il existe une coopération entre les différentes cellules de la feuille, chacune participe à la photosynthèse, c'est-à-dire à la synthèse de glucides en présence de lumière.
    A ce sujet le document 1 montre que la fixation du gaz carbonique par la face inférieure de la feuille nécessite de la lumière. La radioactivité du carbone montrera qu'il est incorporé dans les glucides synthétisés lors de la photosynthèse (document 1b).
    Le document 3b montre que le dioxyde de carbone est absorbé le jour par les pores particuliers appelés stomates de la face inférieure des feuilles.
    Cette molécule est ensuite associée à la ribulose bi-phosphate pour réaliser la phase sombre de la photosynthèse dont la réaction principale aboutissant à la synthèse des glucides est résumée dans le document 2. Ce document montre que les chloroplastes riches en carboxylase sont le siège de cette réaction capitale du cycle de Calvin.
    Pour conclure, nous pouvons résumer les différentes étapes de la photosynthèse dans le tableau suivant :

    Il est nécessaire de ne pas oublier que la synthèse se fait en présence de lumière et que l'épiderme supérieur imperméable protègeant les tissus sous-jacents de l'évaporation n'intervient jamais dans les échanges gazeux avec l'extérieur.

    2021 Copyright France-examen - Reproduction sur support électronique interdite