Partager :

Latin, grec, euro... vers une refonte des options

Rebaptisés « enseignements de complément », les options vont être fortement modifiées avec la réforme du collège. Si votre enfant avait l’habitude d’en suivre une ou plusieurs avant d’entrer en 3e, il n’est pas certain qu’il puisse continuer, surtout si elles sont peu répandues.


La réforme du collège va rabattre les cartes des options. Certaines vont être supprimées, d’autres modifiées ou confortées. Dans la majorité des cas, elles vont se diluer dans les EPI ou les parcours éducatifs. De plus, elles ne sont plus cumulables. Il faut donc choisir tout en jonglant avec l’offre du collège, car le financement des heures d’options est bien plus limité qu’autrefois. Certains établissements risquent donc de faire disparaître les classes à option…

Options & enseignements de complément : ce qui change à partir de la rentrée 2016

Suppression de l’option Euro (ou section européenne)

Ce dispositif qui permet de renforcer une langue vivante en 4e et en 3e concerne 10,6% des élèves. Une « minorité » qui pour le ministère de l’Education nationale suffit à justifier sa disparition. A la place, votre enfant bénéficie d’une formation en langues vivantes renforcée de 2h par semaine et profite des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) qui doivent être « en partie » enseignés en langues vivantes étrangères.

Suppression de l’option Découverte Professionnelle

Jusqu’ici elle était proposée en classe de troisième dans le but de faire découvrir aux élèves, des métiers, des formations et de mieux préparer leur choix d’orientation. Désormais, elle est généralisée à tous les élèves à travers le parcours Avenir et les différents EPI. Par ailleurs, si en 4e votre enfant avait le désir de s’orienter vers une filière professionnelle après le collège, il pourra se faire scolariser dans une classe de troisième préparatoire à l’enseignement professionnelle, dite classe de « 3e Prépa-Pro ». Il passera alors le brevet de la série professionnelle.

Maintien de l’option Bilangue mais…

Uniquement si votre enfant a appris une langue vivante autre que l’anglais en primaire ! Si c’est le cas, il ne pourra suivre cette option que dans certains collèges, à raison de 2h par semaine. Selon les derniers chiffres, seuls 7% des élèves seraient concernés.

Maintien de l’option Latin et de l’option Grec

Avant la réforme, ces deux options étaient enseignées à raison de 3h chacune. Après la réforme, elles passent à 2h. Pour compenser, le choix a été fait de les intégrer à l’EPI Langues et les cultures de l’Antiquité et d’y sensibiliser tous les élèves. Il est aussi question que l’intérêt de ces deux langues fasse l’objet d’un enseignement dans les cours de français.

Maintien de l’option Langue régionale

Elle concerne un élève sur cinq et se déroule à raison de 2h par semaine. Elle est doublée par l’EPI Langue et culture régionales qui a l’ambition de sensibiliser tous les élèves aux langues régionales.

 

Et si votre enfant est en section internationale ?

Pas de changement si votre enfant continue sa scolarité dans une classe qui accueille à la fois des élèves français et des élèves étrangers. Il suivra 6h de cours spécifiques en langue étrangère, en plus de l’enseignement traditionnel. Par ailleurs, il aura la possibilité de préparer le brevet « option internationale ».