Pearl Harbor et la seconde guerre mondiale

Le 7 décembre 1941, les avions de l'aéronavale japonaise lancèrent une attaque surprise sur la base américaine de Pearl Harbor située dans l'archipel d'Hawaii, dans le Pacifique. Cette attaque s'inscrit dans une logique d'hégémonie au sein de l'Asie orientale pour annihiler toute présence blanche dans cette partie du globe. Après l'attaque japonaise sur la base navale américaine, le Président Roosevelt engagea son pays dans la Seconde Guerre mondiale, aux côtés des Alliés.
Dans les heures qui suivirent, la Grande-Bretagne, le Canada, l'Australie, l'Afrique du Sud et l'Inde entrent en guerre contre le Japon. Le 11 décembre 1941, par solidarité envers le Japon, l'Allemagne et l'Italie déclarent la guerre aux Etats-Unis.

Les Etats-Unis sont désormais partie prenante au sein de la Seconde Guerre mondiale. Ce conflit armé à l'échelle planétaire dura de septembre 1939 à août 1945. Il consista en la convergence, à partir du 3 septembre 1939, d'un ensemble de conflits régionaux respectivement amorcés le 18 juillet 1936 en Espagne (la Guerre civile espagnole), le 7 juillet 1937 en Asie (la Guerre sino-japonaise), et le 1er septembre 1939 en Pologne (Campagne de Pologne), générant ainsi un conflit planétaire qui opposa schématiquement deux camps les Alliés et l'Axe et s'acheva le 2 septembre 1945.
La Seconde Guerre mondiale constitue le conflit armé le plus vaste que l'humanité ait connu, tuant environ 62 millions de personnes dont une majorité de civils.

La bataille de Normandie qui commença par l'Opération Overlord (Débarquement des Alliés en Normandie le 6 juin 1944 (également appelé D-Day ou Jour J) se termina le 21 août par la fermeture de la poche de Chambois ouvrant ainsi les portes à la libération de Paris le 25 août.

Pour approfondir le sujet :

La Seconde Guerre mondiale en 60 dates sur France 5

Les annales sur France-examen

Culture générale