Partager :

Jeune conducteur : toutes les pistes pour assurer sa voiture

L'assurance auto jeune conducteurLa préoccupation majeure des 800 000 conducteurs novices qui décrochent leur permis chaque année est de trouver une assurance qui acceptera de couvrir leur véhicule. Un véritable parcours du combattant pour certains…


L’assurance auto des jeunes conducteurs coûte cher, très cher ! Dans son enquête "S’assurer en tant que jeune conducteur : une route parsemée d’embûches", Dispofi évalue l’assurance des conducteurs novices à 1000 - 1500 euros en moyenne par an quand un conducteur doté d’un bonus maximum ne payera que 400 ou 500 euros. Un comble quand on connaît les moyens financiers limités des plus jeunes mais une surprime qui s’explique aisément par les chiffres édifiants de la sécurité routière.

Alors avec un tel handicap de départ, comment parvenir à assurer son véhicule au meilleur prix quand on est jeune conducteur ? Plusieurs pistes possibles…

1. Je passe par la conduite accompagnée

On ne le dira jamais assez mais la conduite accompagnée n’a que des avantages et côté assurance, cela se traduit par de sérieuses économies à la clé : chez certains assureurs, aucune surprime n’est appliquée aux jeunes issus de la conduite accompagnée. Chez d’autres, elle est tout bonnement divisée par deux comme le prévoit la loi.

2. Je m’adresse à l’assurance de mes parents

Fidélisation de la clientèle oblige, nombre d’assureurs sont prêts à faire un effort financier pour assurer les enfants de leurs clients au meilleur prix.

3. Je choisis un véhicule facilement assurable

Evitez de faire rugir le moteur si vous voulez trouver un assureur qui vous couvrira sans y laisser un bras. En règle générale, et de façon tout à fait logique, vous trouverez plus facilement à assurer une petite citadine d’occasion qu’une grosse berline gonflée à bloc et flambant neuve.

4. J’opte pour les bonnes garanties

Forcément il vous reviendra moins cher d’assurer votre véhicule au tiers que tous risques mais en cas de sinistre responsable, vous serez bon pour payer de votre poche les réparations ou le remplacement du véhicule. Pas forcément une bonne affaire, surtout si vous avez un véhicule encore coté à l’argus.

5. Je me déclare comme conducteur secondaire

Vous n’avez pas encore de voiture à vous et empruntez occasionnellement celle de vos parents ? Dans ce cas, il n’y a pas à hésiter : faites-vous assurer comme conducteur secondaire sur leur contrat. En fonction de l’assureur, il se peut que vos parents ne payent aucune surprime pour vous passer le volant de temps à autres et de votre côté, vous commencerez à engranger du bonus. Un principe gagnant/gagnant.

6. Je fais jouer la concurrence

Si l’assurance de vos parents vous semble trop haut de gamme pour vos maigres finances, vous pouvez comparer les offres de la concurrence via un comparateur en ligne spécialisé dans l’assurance des jeunes conducteurs. Une solution pour obtenir rapidement une multitude d’offres, comparer les garanties et sélectionner ainsi le meilleur rapport qualité/prix.

Découvrez d’autres conseils pour payer moins cher votre assurance auto jeune conducteur, sur Dispofi.fr.