Suivez-nous
Les options donnent rarement le bac
Le blog France Examen
L'actu des examens : BAC, BREVET, CAP, BTS...Suivez au jour le jour l'actualité du bac, du brevet et des autres examens

Les options donnent rarement le bac

Mis à jour par Corinne Dillenseger
le

Les épreuves facultatives ne permettent pas forcément de décrocher le bac. En 2013, seuls deux candidats sur dix en ont tiré profit.

Si vous pensiez que les options facultatives facilitent l’obtention du bac ou d’une mention, détrompez-vous. Selon une récente étude de la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (Depp) rattachée au ministère de l’Éducation nationale, leur impact est très limité.

La moité des lycéens présente une option

L’étude de la Depp porte sur la session 2013 du bac général. Cette année-là, 54% des candidats soit 175 600 lycéens, présentent au moins une épreuve facultative. Près de la moitié des terminales S optent pour l’histoire-géo (ils sont les seuls à pouvoir le faire), plus du quart des ES choisissent les arts, le sport ou une langue vivante comme l’italien, l’espagnol, le chinois, le russe ou l’arabe. Du côté des littéraires, plus de la moitié a une préférence pour les arts. 10% des candidats présentent le latin, 2% le grec. Ces deux options sont généralement choisies par de très bons élèves ou scolarisés dans un lycée privé, précise les auteurs de l’étude.

15% d’admis avec mention

Parmi les 175 600 candidats ayant présenté au moins une option, deux sur dix profitent des épreuves facultatives. Parmi eux, moins de 4% décrochent le bac du premier coup. Les autres obtiennent une mention (15%) ou passent les oraux de rattrapage (1%). Les 80% de lycéens restants n’en tirent aucun bénéfice : soit ils n’obtiennent pas suffisamment de points (c’est le cas pour la majorité d’entre eux), soit ils ont déjà la mention "très bien" sans les options.

Peu d’influence sur la moyenne

La Depp rappelle que selon les séries S, ES ou L, il faut entre 340 et 390 points pour décrocher le bac. Or deux épreuves facultatives permettent d’en gagner jusqu’à 40 en particulier si la première option est latin ou grec et que la note est de 20/20 aux deux matières. Dans les faits, les candidats n’obtiennent souvent qu’entre 21 et 30 points.

L’influence sur la moyenne est aussi faible. "Un candidat qui passe une option et obtient la note de 15/20 voit sa moyenne progresser de 0,3 point tandis qu’obtenir la note maximale de 20/20 à l’option qu’il présente lui apporterait selon les séries entre 0,5 et 0,6 point supplémentaires" cite en exemple les auteurs de l’étude.

Pour les élèves déjà forts

En fait pour que les options aient une réelle influence sur l’obtention du bac ou d’une mention, il faut que les lycéens atteignent une moyenne "plancher" sans options de 10/20 pour être admis, de 12/20, 14/20 ou 16/20 pour une mention. Ces candidats doivent donc déjà être à la base de bons élèves.

Obtenir son baccalauréat grâce aux options reste très exceptionnel, conclue la Depp. Par contre, elles sont "un marchepied pour une minorité vers la mention", estime François Jarraud, enseignant et journaliste du site Café pédagogique. Une minorité socialement favorisée qui a deux fois plus de chances de présenter deux options que les jeunes issues de familles défavorisées, souligne le rédacteur du site.

L’étude de la Deep : Les options au baccalauréat général en 2013 : très peu d’impact sur la réussite (juillet 2014)

Actus, examens...

suivez-nous sur :
Facebook Twitter Google + Lettre d'information

Les termes

les + consultés