Suivez-nous
En route pour le permis de conduire !
Le blog France Examen
L'actu des examens : BAC, BREVET, CAP, BTS...Suivez au jour le jour l'actualité du bac, du brevet et des autres examens

En route pour le permis de conduire !

Mis à jour par Corinne Dillenseger
le

L’accès au permis B est un parcours du combattant pour de nombreux jeunes. Trop cher, trop long, sa préparation est jugée difficile. Conscient de la situation, le gouvernement a décidé de le réformer.

Passer son permis de conduire est une étape incontournable pour les 18-24 ans. Une étude de l’association Prévention routière réalisée en 2013 montre qu’à cet âge 66% des jeunes sont déjà en possession du permis B, 17% sont en train de le passer. Pour plus de la moitié des titulaires, il a coûté bien plus que prévu. Manque de préparation d’où des heures de conduite supplémentaires, échec lors de l’examen de conduite et délais d’attente à rallonge pour pouvoir le repasser, autant de raisons qui font augmenter considérablement le budget initial.

Conscient du problème, le gouvernement a décidé de réformer le permis de conduire. Objectif : réduire les délais pour limiter les coûts. Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a rappelé en début de semaine qu’en France le coût du permis de conduire peut atteindre jusqu’à 2 600 euros si on ne l’obtient pas du premier coup, et que le délai pour le repasser est en moyenne de 98 jours contre 45 jours dans le reste de l’Union européenne. Le ministre espère atteindre cette même durée en France d’ici deux ans pour arriver à un coût entre 1 000 à 1 200 euros maximum.

Pour baisser les délais, le gouvernement a décidé de réaménager les missions des inspecteurs du permis de conduire. Depuis le 1er juillet 2014, ces derniers sont appelés à se concentrer sur l’examen de conduite et à laisser la surveillance de l’épreuve du code de la route à des retraités de la gendarmerie et de la police nationales. Mécontents, les inspecteurs ont provoqué une grève massive en juin dernier, puis en septembre entraînant l’annulation de plusieurs milliers d’examens, sans pour autant faire fléchir le gouvernement. D’autre part, pour dégager plus de places à l’examen pratique du permis, l’épreuve a été raccourcie de 35 à 32 minutes depuis le 1er août 2014.

Autre mesure : à partir de la rentrée 2015, les lycéens seront informés des avantages de la conduite accompagnée qui augmente les chances d’obtenir le permis pour un coût inférieur à la méthode traditionnelle. Il est aussi prévu de mettre en place une attestation scolaire de sécurité routière de niveau 3 (ASSR 3) pour les élèves de seconde. Le permis à un euro par jour sera étendu aux candidats recalés. Enfin, le gouvernement étudie la possibilité de faire démarrer la conduite accompagnée à 15 ans au lieu de 16 ans, et le passage du permis à 17 ans et demi au lieu de 18 ans.

Le saviez-vous ? Les jeunes conducteurs pourront passer une formation post-permis à partir du 1er janvier 2019. L’objectif de cette formation est de réduire la période de permis probatoire. Pour l’heure, les détails et les tarifs sur cette formation n’ont pas été communiqués. Les jeunes permis intéressés par ce stage pourront contacter les autos écoles labellisées "qualité des formations".

France-examen met à votre disposition un dossier d’information sur le permis de conduire : choix de l’auto-école, méthodes d’apprentissage, coûts et aides financières, détails des épreuves du code de la route et de la conduite, règles du permis probatoire…

Actus, examens...

suivez-nous sur :
Facebook Twitter Google + Lettre d'information

Les termes

les + consultés