Suivez-nous
Echec au bac : un recalé sur deux sort du système scolaire
Le blog France Examen
L'actu des examens : BAC, BREVET, CAP, BTS...Suivez au jour le jour l'actualité du bac, du brevet et des autres examens

Echec au bac : un recalé sur deux sort du système scolaire

Publié par Corinne Dillenseger
le

Que deviennent les lycéens qui ratent leur bac ? La moitié d’entre eux sortent du système scolaire, les autres retentent l’examen, selon une étude du ministère de l’Education nationale révélée par France Info.

Sur les 83 000 lycéens recalés au bac 2013, un sur deux en moyenne a retenté l’examen l’année suivante, signale une étude du ministère de l’Education nationale relayée ce matin par France Info. Ils sont 70% à se représenter au bac général et au bac techno, 30% au bac pro. Ceux qui ont tendance à ne pas vouloir retenter les épreuves sont les lycéens les plus âgés, ceux qui ont obtenu moins de 8 sur 20 comme note finale au bac et les apprentis.

La moitié des lycéens repassent le bac après un premier échec

"Ca vaut le coup de repasser le bac, car les taux de réussite après un échec sont assez bons. Il est de 82% pour les jeunes du bac pro, indique Catherine Moisan, directrice de la DEPP, Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance, au micro de France Info.

50 000 élèves décrocheurs

Au final, entre les jeunes qui ne repassent pas le bac et ceux qui échouent une deuxième fois, ils sont plus de 50 000 à se retrouver sans diplôme et à sortir du système scolaire pour rejoindre le bataillon des décrocheurs. Selon le CEREQ, "ce sont les plus exposés à la précarité et au chômage, d’autant plus en période de crise". La moitié des jeunes sans diplôme sont au chômage trois ans plus tard.

A lire. Le dossier de France-examen : J’ai loupé mon bac : que faire ?

Actus, examens...

suivez-nous sur :
Facebook Twitter Google + Lettre d'information

Les termes

les + consultés