Suivez-nous
Bac de philo, attention au blanco !
Le blog France Examen
L'actu des examens : BAC, BREVET, CAP, BTS...Suivez au jour le jour l'actualité du bac, du brevet et des autres examens

Bac de philo, attention au blanco !

Publié par Corinne Dillenseger
le
Tags TAGS : Examens | Bac | Révisions

Derniers jours de révisions avant l’épreuve de philo qui ouvre le bac le 16 juin prochain. Voici trois ultimes conseils d’un professeur-correcteur.

Mathieu V. enseigne la philosophie dans l’académie de Créteil à des lycéens préparant les bacs ES, S, STI2D, STMG, STD2A et STL. Il est également un des professeurs-correcteurs de France-Examen. A quelques jours de l’épreuve de philo, il livre trois conseils qu’il a lui-même l’habitude de donner à ses propres élèves de terminale.

1. Prenez le sujet qui vous parle le plus

Souvent, sous le coup du stress, les candidats choisissent le sujet de philo qui leur est immédiatement compréhensible. Ils se disent d’emblée : "ah, celui-là il a l’air simple !" C’est un mauvais réflexe. Il faut prendre le temps de bien lire tous les sujets et se demander : "que puis-je utiliser dans mon cours de philo pour traiter ce sujet ? A quoi cela me fait-il penser ?" S’il y a des choses qui viennent, c’est plutôt bon signe. Cela veut dire que le sujet vous parle, qu’il est en résonance avec le cours que vous avez eu et que vous allez avoir des outils pour le traiter. Mais si vous vous précipitez sans avoir ce temps de réflexion, vous risquez de rédiger un devoir très général, sans véritable argumentation, sans grande connaissance philosophique et qui finalement va être une mauvaise copie.

2. Utilisez tous les chapitres du programme de philo

Ce n’est pas parce qu’il y a le mot "vérité", "liberté"ou "bonheur" dans l’un des sujets de philo qu’il faut s’enfermer dans le cours qui traite de l’une de ces notions du programme. Au bac, les sujets sont tous transversaux. C’est un énorme avantage pour les candidats, car ils peuvent trouver des éléments de réponse dans leur cours de toute l’année. Encore faut-il y penser. Or très souvent, les candidats identifient une notion du programme, repèrent le chapitre qui a été traité en classe et ils s’enferment dedans. Utilisez toutes leurs ressources que vous avez apprises. Votre copie n’en sera que plus riche.

3. Attention au blanco

Gardez-vous du temps pour la relecture, pour corriger les fautes d’orthographe, pour ponctuer correctement vos phrases, pour ne pas laisser de grosses erreurs ou pire, des oublis de mots. Ce qui est assez courant. Les candidats utilisent beaucoup le blanco, ce correcteur liquide qui permet d’effacer un mot écrit de travers. Or il faut attendre qu’il sèche pour réécrire par-dessus. Les élèves qui ne se relisent pas oublient de compléter les mots effacés. Rien de plus énervant pour un correcteur que de découvrir une copie à… trous !

Actus, examens...

suivez-nous sur :
Facebook Twitter Google + Lettre d'information

Les termes

les + consultés