Suivez-nous
Des profs de maths dans la peau de candidats au bac
Le blog France Examen
L'actu des examens : BAC, BREVET, CAP, BTS...Suivez au jour le jour l'actualité du bac, du brevet et des autres examens

Des profs de maths dans la peau de candidats au bac

Mis à jour par Corinne Dillenseger
le
Tags TAGS : Examens | Bac | Bac S | Sujets bac

Ils découvrent les sujets de maths comme les futurs bacheliers et planchent sur les mêmes exercices. Portrait de quatre correcteurs expérimentés.

[Légende photo] Dans une salle de classe de l’ISEG à Toulouse : Daniel Motteau de l’Université Bretagne Occidentale UBO, en charge de la formation des professeurs de mathématiques, et de dos (de gauche à droite) Saïd Chermak, Grégoire Dirrig et Jean Dupond, tous les trois en poste dans des lycées parisiens

Année après année, quatre profs de maths, devenus une vraie bande de copains, corrigent les sujets des bacs généraux et technologiques pour le compte de France-examen.

Collègues et amis, Daniel Motteau et Saïd Chermak participent à l'aventure depuis bientôt 30 ans. Ces pionniers ont connu toutes « les vicissitudes » de la correction des résultats d'examens, d'abord sur Minitel puis sur Internet.

« A l'époque du Minitel, nous étions beaucoup de professeurs payés à la tâche. Dès que les sujets arrivaient, c'était un peu la foire d'empoigne. On travaillait parfois jusqu'à trois heures du matin » raconte Daniel Motteau. « Les signes mathématiques étaient difficiles à retranscrire sur le Minitel, c'était laborieux, on travaillait plus sur la forme que sur le fond » se souvient Saïd Chermak.

L'arrivée d'Internet facilite le travail. Daniel Motteau propose alors de mettre en place une petite équipe d'enseignants en mathématiques qu’il se charge de coordonner. Il "recrute" Grégoire Dirrig en 1996 et Jean Dupond en 2004. Depuis avec Saïd Chermak, ils endossent tous les quatre une fois par an leurs habits de professeurs-correcteurs, toujours au service de France-examen .

« En 2003, les sujets du bac S étaient particulièrement difficiles avec de la géométrie, des équations différentielles… se rappellent Daniel et Saïd. Ils ont été assez controversés. Nous avions nous-même du mal à rédiger les corrigés. 2013 est aussi une année particulière. Il y a un nouveau programme avec plus de probabilités, plus de statistiques. Il n'y a pas eu de sujet 0. On travaille un peu dans le brouillard ». En 2014, ils avouent leur surprise à la lecture de l’épreuve qu’ils estiment trop élevée par rapport au niveau des terminales S ».

Ce qui n'entame en rien leur motivation. Bien au contraire ! « Il y a toujours la même excitation lorsqu'on découvre les sujets. On pense à nos élèves qui passent le bac. On se retrouve comme eux, un peu dans la même galère » indiquent en souriant Jean et Grégoire.

Dès l'arrivée des sujets, les quatre compères sont dans les starting block et prennent connaissance des exercices des bacs S, STG et STI2D. « Nous sommes une bande de copains. Chacun choisit le sujet de maths qui lui plait le mieux, on s'arrange entre nous  » souligne Daniel Motteau. Chacun regagne ensuite sa place et un silence studieux s'installe dans la salle de classe.

Daniel Motteau, le prof chef d'orchestre de l'équipe, rédige ensuite les titres des corrigés, donne ses réactions à chaud sur la difficulté des sujets et sur leur originalité, relit les "copies" de ses confrères, puis les transmet aux opérateurs de saisie chargés d'intégrer les corrigés dans l'outil "maison" de France-examen. Les aller-retour entre professeurs et opérateurs s'étalent au fil de la journée. Pas question de se tromper dans la retranscription d'une formule, d'une équation, d'un graphique, d'un tableau… avant la mise en ligne définitive.

Les quatre amis se séparent en fin d'après-midi dans la bonne humeur, soulagés, avec le sentiment du devoir accompli. Ils se retrouveront l'année prochaine « avec toujours autant de plaisir » pour une nouvelle session du bac.

A consulter : les corrigés de mathématiques des bacs S, STG, STI2D

A lire aussi : Comment France-examen corrige les sujets du bac et du brevet

Actus, examens...

suivez-nous sur :
Facebook Twitter Google + Lettre d'information

Les termes

les + consultés