Suivez-nous
Rentrée 2013 : le numérique s’invite lentement dans les lycées
Le blog France Examen
L'actu des examens : BAC, BREVET, CAP, BTS...Suivez au jour le jour l'actualité du bac, du brevet et des autres examens

Rentrée 2013 : le numérique s’invite lentement dans les lycées

Mis à jour par Sandra Desmidt
le
Tags TAGS : Vie pratique | Lycée

Alors qu'en 2008, deux tiers des ménages avaient déjà un accès à Internet à leur domicile, aujourd’hui ce n’est toujours pas le cas pour les établissements scolaires. Ainsi pour cette rentrée 2013, malgré de véritables efforts du ministère de l’Education nationale, les lycéens seront en moyenne 2,6 par ordinateur en lycée d'enseignement général et technologique. Un nombre moyen de lycéens par ordinateur qui diminue trop lentement, pour que le numérique puisse être pleinement présent à l’école. Le numérique au service de l’école, nouveauté de la rentrée 2013

Le ministère de l’Education nationale a mis en place un nouveau service public du numérique éducatif ayant pour mission d’offrir des productions pédagogiques numériques à destination de l’ensemble de la communauté éducative.

Ses objectifs sont d’inscrire le numérique dans les enseignements et de développer des pratiques pédagogiques diversifiées. Il s’agit également de soutenir le plaisir d’apprendre, de réduire les inégalités sociales et territoriales et d’assurer la formation aux outils numériques.

Un plan « service public éducatif » encore en déploiement

Lancé à la rentrée 2010, le Plan pour le développement des usages du numérique a permis de sélectionner les projets numériques de 13 académies. Le ministère de l'Education nationale avait présenté sa stratégie pour "le développement du numérique éducatif" qui prévoyait de rattraper le retard de la France en matière d'équipements et d’accompagnement personnalisé des élèves, ainsi que la création d'Environnement numérique de travail au niveau régional.

Les régions approuvent, aujourd'hui, l'initiative de l’Education nationale. Néanmoins, l’Association des Régions de France (ARF) souligne le manque d’équipements accordés aux lycées. Elle déplore également un manque de coopération entre les différents intervenants (ministères, collectivités publiques, privés, associatifs…), une mauvaise répartition des responsabilités et un manque de formation des enseignants, auquel s’ajoute indéniablement un frein budgétaire. En effet, dès 2014 les collectivités territoriales vont connaitre une baisse de dotation d'1,5 milliard d'euros.

Ainsi, le financement de la maintenance des matériels et des logiciels dont la charge revient aux régions fait débat. En effet, l’ARF demande "une juste compensation financière" afin que cela ne vienne pas alourdir l’investissement des collectivités territoriales dans le numérique.

Actus, examens...

suivez-nous sur :
Facebook Twitter Google + Lettre d'information

Les termes

les + consultés