Suivez-nous
 >   >   >   > L'URSS de Staline, un Etat totalitaire

Annales gratuites Brevet Série Collège : L'URSS de Staline, un Etat totalitaire

Le sujet  2006 - Brevet Série Collège - Histoire - Géographie - Sujet d'histoire Imprimer le sujet
Avis du professeur :

Sujet qui porte sur le totalitarisme dans le cadre de l'URSS stalinienne.
Sujet on ne peut plus classique. Il fallait, à l'aide des documents, mais aussi de vos connaissances, développer les différents aspects du totalitarisme en montrant en quoi le concept s'appliquait à l'URSS de Staline.

LE SUJET


L'URSS de Staline, un Etat totalitaire

Document 1: Une affiche de propagande soviétique, en 1939 (David King Collection)
"Notre armée et notre pays sont renforcés par la pensée de Staline"

Document 2 : Une ode à Staline
"Jamais nos champs fertiles n'ont donné une telle moisson.
Jamais nos villages n'ont connu un tel bonheur.
Jamais la vie n'a été aussi bonne et les esprits aussi élevés.
Sur toute la terre, le soleil lance une lumière plus chaude
Car la face de Staline le fait briller plus fort.
Je chante pour mon enfant reposant dans mes bras.
Tu apprendras la source de ce soleil qui baigne notre pays
Et tes petites mains copieront le portrait de Staline".

Poème composé en 1939 à l'occasion du 60e anniversaire de Staline, et paru dans La Pravda, journal quotidien du Parti Communiste d'Union Soviétique.

Document 3 : Les grandes purges staliniennes
"[Les secteurs de] l'Industrie et la Technologie, les Arts, l'Instruction Publique, la Presse et l'Armée furent bouleversés de fond en comble. Dans tous les milieux, les personnalités les plus distinguées furent exécutées, emprisonnées, exilées ou dépouillées de toute influence...
Dans le Parti même, 1 800 000 membres ou candidats à l'adhésion furent expulsés, ce qui représente plus de la moitié de cette catégorie de citoyens. Notons en outre que, dans la plupart des cas, l'expulsion du Parti conduisait au camp de concentration - sinon au cimetière. D'autre part, huit millions d'êtres, au moins, [...] furent également "liquidés", c'est-à-dire exécutés, exilés ou chassés de leur emploi.
Mais ces chiffres eux-mêmes, pour colossaux qu'ils soient, ne résument pas toute la tragédie. Ils sont énormes, mais glacés, et leur immensité même les rend quelque peu irréels. Il faut penser à ces innombrables victimes en tant qu'individus..."

Victor Andreëvitch Kravtchenko,
J'ai choisi la vérité, vie publique et privée d'un haut fonctionnaire soviétique, 1947, p. 412

 

QUESTIONS (8 points)

Question 1 (document 1)
Quel aspect de la puissance de l'URSS est mis en avant sur cette affiche ? Justifiez votre réponse. (2 points)

Question 2 (documents 1 et 2)
Par quels moyens Staline fait-il l'objet d'un culte de la personnalité ? (2 points)

Question 3 (document 3)
1.
Relevez deux catégories de victimes des purges staliniennes. (2 points)
2. Quelles formes ont pris ces purges ? (2 points)

PARAGRAPHE ARGUMENTE (10 points)

Dans un paragraphe argumenté d'une vingtaine de lignes, en vous servant des informations des documents et de vos connaissances, vous montrerez que l'URSS de Staline est un régime totalitaire.

LE CORRIGÉ


I - L'ANALYSE ET LES DIFFICULTES DU SUJET

L'intitulé du sujet "L'URSS de Staline, un Etat totalitaire" nécessite que vous ayez compris le terme "totalitarisme". Il faut ensuite démontrer que l'URSS stalinienne est un Etat totalitaire, c'est-à-dire un Etat qui utilise différents moyens (propagande, répression, encadrement de la population) dans le but d'obtenir la soumission et l'obéissance de la société.
Les documents présentés ne montrent qu'un ou deux aspects du caractère totalitaire du régime (le culte du chef à travers la propagande et la répression) mais il fallait également avoir des connaissances sur le contrôle de la population (encadrement et embrigadement).

 

II - LES REPONSES AUX QUESTIONS

1. Cette affiche montre un chef, Staline, véritable maître du pays, il est placé au-dessus de tous. La taille démesurée de Staline sur l'affiche montre bien l'aspect dominateur.
Cependant l'affiche et le slogan "notre armée et notre pays" tentent de laisser croire à la population qu'elle est à l'origine de la puissance soviétique, puissance militaire et idéologique.

2. Staline est en effet l'objet d'un véritable culte de la personnalité. Les médias (la presse, le cinéma, la radio), contrôlés par l'Etat, vantent les réalisations de Staline et du régime. "L'ode à Staline" montre Staline comme une sorte de divinité, responsable de bonnes récoltes. C'est de la propagande.

3. Parmi les victimes des purges staliniennes, il y a les opposants et même les hommes du parti communiste ; n'importe quel homme jugé par Staline dangereux pour le pouvoir.
Les purges ont pris la forme d'exécutions, d'emprisonnements, de déportations en Sibérie ou plus simplement d'expulsions du parti et de pertes d'emploi.

 

III - UN PLAN POSSIBLE

Afin de montrer le caractère totalitaire du régime, un des plans possibles était :
A. Un chef, un parti
B. La propagande au service du régime
C. Un régime de terreur
Chaque idée est développée dans le tableau suivant.

 

IV - LE CONTENU DU PARAGRAPHE ARGUMENTE

 

Un chef,
un parti

La propagande

Un régime de terreur

Document 1

Un seul chef : Staline

● Véritable culte de la personnalité

 

Document 2

● Un chef "vénéré"

● Volonté de contrôler les esprits (poème paru dans la presse) et de montrer Staline comme une sorte de dieu

 

Document 3

● Existence d'un seul parti, le parti communiste

 

Répression contre ceux qui résistent ou qui gênent
● Méthodes radicales employées (
arrestations, déportations, exécutions)

Connaissances
personnelles

Quelques mots sur Staline (dictateur)

● Trucage des photos, censure
Population encadrée et même embrigadée par l'Etat (jeunes Pionniers, défilés sportifs et militaires)
Propagande

Procès de Moscou, purges staliniennes, Goulag
Police politique, NKVD
Une économie planifiée

 

V – LES OUTILS : SAVOIRS ET SAVOIR-FAIRE

a - Les "mots-clEs"

Totalitarisme
● Culte de la personnalité
Propagande
● Goulag
Dictature

 

b - Les lieux, les dates, les hommes

Staline, secrétaire général du parti depuis 1922
1924 : mort de Lénine
Procès de Moscou (1936-1938)
Goulag

2019 Copyright France-examen - Reproduction sur support électronique interdite