Suivez-nous
 >   >   >   > Texte d'Arthur Rimbaud

Annales gratuites Brevet Série Collège : Texte d'Arthur Rimbaud

Le sujet  2006 - Brevet Série Collège - Français - Questions Imprimer le sujet
Avis du professeur :

Il s'agit d'un sujet plutôt classique qui réclamait de bonnes capacités de compréhension et d'analyse littéraire de votre part.
Les questions grammaticales étaient peu nombreuses et assez faciles.

LE SUJET


Le buffet

 1    C'est un large buffet sculpté, le chêne sombre,
 2    Très vieux, a pris cet air si bon des vieilles gens ;
 3    Le buffet est ouvert, et verse dans son ombre
 4    Comme un flot de vin vieux, des parfums engageants ;

 5    Tout plein, c'est un fouillis de vieilles vieilleries,
 6    De linges odorants et jaunes, de chiffons
 7    De femmes ou d'enfants, de dentelles flétries,
 8    De fichus de grand-mère où sont peints des griffons(1) ;

 9    - C'est là qu'on trouverait les médaillons, les mèches
10    De cheveux blancs ou blonds, les portraits, les fleurs sèches
11    Dont le parfum se mêle à des parfums de fruits.

12    - Ô buffet du vieux temps, tu sais bien des histoires,
13    Et tu voudrais conter tes contes, et tu bruis
14    Quand s'ouvrent lentement tes grandes portes noires.

Arthur Rimbaud (1854-1891), Poésies, 1870.

(1) griffon : animal fantastique, ailé, à corps de lion et tête d'oiseau

L'usage des calculatrices et des dictionnaires électroniques est interdit
Attention : toutes les réponses doivent être rédigées

I. Le buffet (4,5 points)

1. A quel genre littéraire ce texte appartient-il ? (0,5 point)
Justifiez à l'aide de trois critères. (0,5 point)

2. Quelles sont les caractéristiques visuelles du buffet dans les deux premiers vers ? (1 point)

3. Quel adjectif est répété dans le premier quatrain (vers 1 à 4) ?
Ce mot a-t-il ici une valeur négative ? Justifiez votre réponse. (1 point)

4. Expliquez le sens de l'adjectif "engageants", vers 4, en prenant en compte l'ensemble des sensations présentes dans le texte. Vous les nommerez et les illustrerez d'exemples précis pris dans le texte. (1,5 point)

II. Un contenu évocateur (6 points)

5. Donnez un titre qui évoque avec précision le contenu du buffet dans le second quatrain (vers 5 à 8). (0,5 point)

6.
a.
Dans le second quatrain, relevez trois expansions du nom de nature grammaticale différente en précisant bien à chaque fois quel nom elles complètent. (1,5 point)
b. Quel effet l'accumulation de ces expansions produit-elle ? (0,5 point)

7. "c'est un fouillis ..." vers 5. Justifiez le choix de ce terme en vous appuyant sur le vocabulaire, la construction de la phrase, les figures de style (vers 1 à 11 ). (1,5 point)

8. Quels sont les points communs entre les "vieilles vieilleries" et les objets cités dans le premier tercet (vers 9 à 11) ?
Vous développerez votre réponse, (2 points)

III. La présence du poète (4,5 points)

9. Dans quel tercet la présence du poète se manifeste-t-elle ? Justifiez votre réponse. (1 point)

10. Dans le second tercet (vers 12 à 14) :
a. Quel pouvoir l'auteur attribue-t-il au buffet ? (0,5 point)
b. Identifiez la forme verbale "voudrais" vers 13 et commentez-la par rapport aux formes verbales au présent de l'indicatif dans les vers 12 à 14. (1 point)

11. Dans ce poème, Arthur Rimbaud s'est-il limité à la simple description d'un vieil objet ? Justifiez en vous appuyant sur vos réponses précédentes. (2 points)

Réécrivez les trois derniers vers du poème en commençant par : - Ô buffets ...
Vous ferez toutes les transformations nécessaires.

LE CORRIGÉ


IMPORTANT !

Pour plus de clarté, nous répétons les questions, telles qu’elles figuraient sur votre sujet, mais vous n’étiez pas obligé de le faire. Il était souhaitable de développer et d’étoffer les réponses comme nous l’avons fait, pour des raisons de présentation et de lisibilité. Cependant les élèves n’ayant fourni que les réponses en lettres rouges auront l’intégralité des points indiqués.

 

QUESTIONS (15 points)

 

I. Le buffet (4,5 points)

1. A quel genre littéraire ce texte appartient-il ? Justifiez à l'aide de trois critères.
 Ce texte est un poème. Il appartient au genre poétique. (0,5 point)
Il comporte des vers, des rimes et est composé de strophes. (0,5 point)
Il s'agit d'un sonnet (deux quatrains, deux tercets) en alexandrins.

2. Quelles sont les caractéristiques visuelles du buffet dans les deux premiers vers ?
Le buffet est un meuble de taille imposante," un large buffet", il est ancien "très vieux" et semble patiné par les ans "cet air si bon des vieilles gens", sa couleur est "sombre". (1 point)

3. Quel adjectif est répété dans le premier quatrain (vers 1 à 4) ? Ce mot a-t-il ici une valeur négative ? Justifiez votre réponse.
L'adjectif "vieux" est présent trois fois dans le premier quatrain, vers 2 et vers 4. Le mot a une connotation méliorative (= positive ou laudative). Son âge représente une qualité qui est soulignée par la comparaison du vers 4 "comme un flot de vin vieux". (1 point)

4. Expliquez les sens de l'adjectif "engageants", (vers 4) en prenant en compte l'ensemble des sensations présentes dans le texte. Vous nommerez et illustrerez d'exemples précis pris dans le texte.
Les parfums "engageants"
sont agréables, et attirants. Ils sont présents tout au long du poème "parfum", (vers11), "linges odorants" (vers 6) et se mêlent à des sensations auditives "tu bruis"(vers 13) et visuelles "chêne sombre" (vers 1) "où sont peints des griffons" (vers 8), "cheveux blancs ou blonds" (vers 10), "grandes portes noires" (vers 14). (1,5 point)

 

II. Un contenu évocateur (6 points)

5. Donnez un titre qui évoque avec précision le contenu du buffet dans le second quatrain. (vers 5 à 8)
On pouvait choisir un titre qui évoquait la notion de désordre, de "fouillis" et la présence de vieux linges et dentelles. Par exemple : "Un désordre de veilles dentelles".

6.
a.
Dans le second quatrain, relevez trois expansions du nom de nature grammaticale différente en précisant bien à chaque fois quel nom elles complètent. (vers 5 à 8)
"de vielles vieilleries" (vers 5) : groupe nominal, complément du nom "fouillis"
"odorants"
(vers 6) :adjectif qualificatif, épithète du nom "linges"
"où sont peints des griffons"
(vers 8) : proposition subordonnée relative", complément de son antécédent "fichus de grand-mère". (1,5 point)
b. Quel effet l'accumulation de ces expansions produit-elle ?
Cette accumulation insiste sur la nature (le caractère vieillot) des objets présents dans le buffet et a une valeur descriptive. (0,5 point)

7. "c'est un fouillis ..." vers 5. Justifiez le choix de ce terme en vous appuyant sur le vocabulaire, la construction de la phrase, les figures de style (vers 1 à 11)
Structure de la phrase: énumération d'éléments juxtaposés compléments du nom "fouillis" et introduits par la préposition "de". Les compléments du nom sont aussi imbriqués puisque "chiffons"complément du nom "fouillis" est lui-même suivi d'un complément du nom"de femmes et d'enfants", ce qui insiste sur l'accumulation des objets.
Vocabulaire: les mots appartiennent au même champ lexical "linge" (vers 6), "chiffons" (vers 6), "dentelles" (vers 7), "fichus" (vers 8).
Figures de style: allitérations "vieilles vieilleries" (vers 5), chiffons" (vers 6), " femmes" (vers 7) "flétries" (vers 7), "griffons" (vers 8).
Tous ces procédés traduisent l'accumulation d'éléments de même nature disposés au hasard des années sans recherche d'ordre. (1,5 point)

8. Quels sont les points communs entre les "vieilles vieilleries" et les objets cités dans le premier tercet ? (vers 9 à 11) ?
Les "vielles vieilleries" sont des souvenirs au même titre que les "médaillons" (vers 9), "les mèches/ De cheveux" (vers 9-10), "les portraits" (vers 10), "les fleurs sèches" (vers 10). Tous ces objets sont la trace d'êtres qui ne sont plus et qui appartiennent au passé. (2 points)

 

III. La présence du poète

9. Dans quel tercet la présence du poète se manifeste-t-elle ? Justifiez votre réponse.
Le poète se manifeste dans le deuxième tercet par l'apostrophe  précédée du tiret "- Ô buffet" (vers 12) ainsi que par l'emploi de la deuxième personne du singulier "tu sais" (vers 12), "tu voudrais" (vers 13) "tu bruis" (vers 13), "tes grandes portes" (vers 14). Le poète semble s'adresser au buffet. (1 point)

10. Dans le second tercet (vers 12 à 14)
a. Quel pouvoir l'auteur attribue-t-il au buffet ?
Le buffet est doté de volonté "tu voudrais" (vers 13) et d'un pouvoir de mémoire"tu sais bien des histoires" (vers 12). Il s'agit d'une personnification. (0,5 point)
b. Identifiez la forme verbale "voudrais" (vers 13) et commentez-la par rapport aux formes verbales au présent de l'indicatif dans les vers 12 à 14.
Il s'agit d'un conditionnel présent qui exprime un souhait non réalisable par opposition aux présents "tu sais" et "s'ouvrent" qui expriment des faits appartenant à la réalité. (1 point)

11. Dans ce poème, Arthur Rimbaud s'est-il limité à la simple description d'un vieil objet ? Justifiez en vous appuyant sur vos réponses précédentes ?
Le buffet est bien plus qu'un simple objet ancien, il recèle en son sein des souvenirs, des objets ayant appartenu à des personnes disparues depuis longtemps. Ce meuble, en s'ouvrant fait revivre le passé avec une véritable nostalgie. (2 points)

 

REECRITURE (4 points)

- Ô buffets du vieux temps, vous savez bien des histoires,

Et vous voudriez conter vos contes, et vous bruissez

Quand s'ouvrent lentement vos grandes portes noires.

2015 Copyright France-examen - Reproduction sur support électronique interdite
Résultats dnb 2013

Consultez les résultats du bac, BTS, CAP, BEP

Corrigés du dnb

Consultez les corrigés du bac