Suivez-nous
 >   >   >   > La puissance des Etats-Unis

Annales gratuites Bac Pro Secteur Industriel : La puissance des Etats-Unis

Le sujet  2008 - Bac Pro Secteur Industriel - Géographie - Etude de documents Imprimer le sujet
Avis du professeur :

Votre sujet porte sur la puissance des Etats-Unis et ses limites. Ce sujet est des plus classiques. Il offre des documents récents et assez originaux.
Pas de problèmes apparents pour traiter ce sujet. Le plan vous est donné pour ce qui est de la partie rédigée et vous avez l'essentiel des informations nécessaires dans le corpus documentaire fourni.

LE SUJET


Question 1
(Document 1)
Quelle place les Etats-Unis occupent-ils dans le fonctionnement d'Internet ? Comment peut-on expliquer cette position ? (2 points)

Question 2 (Documents 2 et 3)
En quoi la firme Wal-Mart est-elle représentative de la mondialisation de la puissance américaine ? (3 points)

Question 3 (Document 3)
Quels aspects de la puissance des Etats-Unis ce tableau fait-il apparaître ? Sur quels secteurs d'activités reposent-ils ? (2 points)

Question 4 (Document 4)
En comparant le budget militaire des Etats-Unis à celui des cinq autres puissances localisées sur la carte, quels constats pouvez-vous faire ? (2 points)

Question 5 (Document 5)
A quel problème d'approvisionnement pétrolier les Etats-Unis sont-ils confrontés ? Quelles réponses apportent-ils à ce problème ? (3 points)

Question 6
A l'aide de vos connaissances, des documents et des réponses aux questions, vous rédigerez un texte organisé sur le sujet suivant : (8 points)

"La puissance des Etats-Unis"

Vous pourrez, par exemple, organiser votre réponse à partir du plan suivant :
● Les fondements économiques de la puissance des Etats-Unis ;
● L'importance des autres aspects de la puissance américaine ;
● Les limites de cette puissance.

Document 1 : Les serveurs Internet (1) en 2004

Atlas de l'empire américain
, Autrement, septembre 2006,
(1) les serveurs Internet sont des ordinateurs qui stockent des milliards d'informations, sur des sites web, accessibles sur le réseau Internet.

Document 2 : Une firme multinationale : Wal-Mart

Aux Etats-Unis, plus vaste marché du monde, le secteur du commerce de détail est le reflet à la fois de l'économie et de la culture américaines, Wal-Mart est la première chaîne de distribution aux Etats-Unis et dans le monde. Son chiffre d'affaires (316 milliards de dollars en 2006) équivaut au PIB de la Norvège et représente 2,5% du PIB américain ; c'est aussi le premier employeur privé aux Etats-Unis (1 330 000 employés) et au Mexique. Le premier magasin a été ouvert en 1962 en Arkansas par Sam Walton, dont les trois premières lettres forment celui de la société ; le groupe a été créé en 1969 pour entrer en bourse trois ans plus tard. (...)

    En 1992. le président George Bush déclarait : "Le succès de Wal-Mart est le succès de l'Amérique". En effet, le groupe compte plus de 2 700 magasins dans le monde(1), dont les bénéfices représentent le cinquième des bénéfices totaux de la firme, notamment en Argentine, au Brésil, au Canada (à la suite du rachat de deux géants de la distribution canadiens), à Porto Rico et en Angleterre. Wal-Mart est un modèle de société américaine globale, recourant aux méthodes classiques de rachat d'entreprises étrangères pour capturer un marché à son profit ; ainsi elle possède la moitié des parts de la Central American Retail Holding Company qui opère en Amérique centrale (Guatemala, Salvador, Honduras, Nicaragua et Costa Rica) ; elle a racheté 116 magasins de la chaîne de distribution brésilienne Bompreço en 2004 ainsi que les magasins de la compagnie allemande Metro AG ; elle a également depuis 20 ans créé des joint-ventures(2) en Chine. A travers les implantations propres de la firme, ses filiales et les conditions qu'elle impose à ses fournisseurs, la "walmartisation" du monde est donc en marche.

Michel Goussot, "Les Etats-Unis : société contrastée, puissance contestée",
La Documentation Photographique n°8056, mars-avril 2007.

(1) En plus des magasins aux Etats-Unis
(2) Une joint-venture est une coentreprise créée soit par deux entreprises soit par une entreprise étrangère et une entreprise d'Etat dans le cas de la Chine.

Document 3 : Les 15 plus grandes firmes mondiales en 2005

Fortune, août 2006.

Document 4 : Les dépenses militaires dans le monde en 2004

Atlas de l'empire américain, Autrement, septembre 2006.

Document 5 : L'approvisionnement pétrolier des Etats-Unis

      Les Etats-Unis, qui ne disposent que de 2,5% des réserves pétrolières mondiales dépendent du reste du monde, mais privilégient, pour des raisons évidentes, d'abord leurs voisins. Leurs importations en provenance du Canada (16% du total), du Golfe du Mexique (Mexique et Venezuela, 30%), de Colombie et d'Equateur (3%) représentent désormais la moitié de leurs importations contre 16% en 1980. Mais, ces voisins ont un potentiel limité et le Canada et le Mexique ne détiennent guère plus de réserves que les Etats-Unis eux- mêmes (2,6%) tandis que le Venezuela en aurait 6,5%.
      Les importations en provenance du golfe Persique demeurent vitales, notamment celles de l'Arabie saoudite. Mais, même si leur part relative se maintient autour de 30% (tout comme celle du Golfe de Guinée, 16%), il importe de sécuriser ces approvisionnements en provenance de ces producteurs qui, lointains et bien peu stables, recèlent respectivement 53 et 9,4% des réserves pétrolières de la planète. Il convient aussi de trouver d'autres sources, d'où l'active diplomatie américaine dans les anciennes républiques soviétiques d'Asie centrale prometteuses en ressources.
      Il faut aussi éviter toute crise qui pourrait limiter l'offre de pétrole dans le monde. D'où leurs interventions au Koweït en 1991 et en Irak en 2003, et la surveillance étroite qu'exerce l'US Navy sur les routes maritimes, notamment sur les deux détroits clés du trafic pétrolier mondial : Ormuz(1) (13 millions de barils/jour) et Malacca(2) (10 millions).

Gérard Dorel, Atlas de l'empire américain, Autrement, septembre 2006.
(1) Détroit d'Ormuz : détroit reliant le golfe Persique à la mer d'Oman. Les pays frontaliers sont l'Iran, l'Oman et les Emirats Arabes Unis.
(2) Détroit de Malacca : détroit situé entre la péninsule malaise et l'île indonésienne de Sumatra, il relie la mer d'Andaman mer bordière de l'Océan indien, à la mer de Chine au sud.

LE CORRIGÉ

1. Les Etats-Unis occupent une position dominante dans le fonctionnement d'Internet, comme le montre le document 1 : en nombre de centres serveurs, ils écrasent la concurrence puisqu'ils en possèdent environ cinq fois plus que leur principal rival, l'Union Européenne. On peut l'expliquer de deux façons : ils ont créé puis démocratisé ce réseau et l'anglais, véritable langue internationale, est utilisé sur les trois quarts des sites.

2. La firme Wal-Mart est représentative de la mondialisation de la puissance américaine pour plusieurs raisons. Tout d'abord, il s'agit de la 2ème plus grande entreprise au monde, en tout cas d'après le classement établi en 2005 (document 3). Mais surtout, son action est typique du fonctionnement de la mondialisation : c'est une firme "transnationale" (FTN), qui possède donc des filiales dans différents pays et qui investit à l'étranger (en rachetant des entreprises ou en réalisant des partenariats), ce qui lui permet des résultats exceptionnels : elle est le leader mondial dans son secteur (la distribution) et son chiffre d'affaires équivaut au PIB d'un pays aussi riche que la Norvège (document 2).

3. Les firmes états-uniennes apparaissent comme les plus performantes du monde : elles sont au nombre de huit sur les quinze premières, soit plus de la moitié. De plus, elles permettent aux Etats-Unis d'être une puissance polyvalente car elles sont présentes dans des secteurs d'activité très variés (l'automobile, notamment, mais aussi le pétrole, la grande distribution et les activités bancaires ou financières).

4. On remarque que le budget militaire américain est sans commune mesure avec celui des autres grandes puissances, que ce soit leur principal rival économique (le Japon) ou les quatre autres grands pays détenteurs de l'arme nucléaire (Royaume-Uni, France, Chine et Russie, grâce à l'héritage de l'URSS). Le doc. 4 montre que si on additionne les budgets consacrés à la défense de ces 5 pays, on n'obtient (pour 2004) que la moitié du budget américain, en hausse constante depuis les attentats du 11 septembre 2001.

5. Les Etats-Unis sont dépendants du reste du monde pour leur approvisionnement en pétrole car ils sont de gros consommateurs et les réserves nationales sont insuffisantes. Les importations en provenance du Golfe persique sont vitales pour eux car c'est là que se situent les réserves les plus importantes.
Pour régler ce problème, ils tentent de sécuriser les routes d'approvisionnement et d'éviter une chute de l'offre de pétrole des pays du Golfe. Mais ils essaient aussi de diversifier leurs sources d'approvisionnement car le Moyen-Orient est une zone instable : ils importent donc de plus en plus de pétrole des pays voisins (membres de l'ALENA, Amérique latine), de pays africains du Golfe de Guinée ou d'Asie centrale.

6. Le plan, très classique, vous est fourni. Attention à ne pas seulement reprendre les informations contenues dans vos cinq réponses précédentes. Vous devez montrer que vous avez des connaissances personnelles et vous pourrez ainsi exploiter davantage les documents qui vous ont été fournis.

A - Les fondements économiques de la puissance des Etats-Unis

Les documents 2 et 3 montraient le rôle moteur des Etats-Unis dans la mondialisation, avec leurs gigantesques FTN.
Vous pouvez également parler de leur rôle prépondérant au sein de l'OMC ou du FMI, de l'importance des places boursières américaines (New York ou Chicago) et bien sûr de l'arme monétaire que représente le dollar.

B - Les autres aspects de la puissance

Vous pouvez enchaîner sur l'autre dimension du "hard power" des Etats-Unis : la puissance militaire, sans vous limiter au chiffre du budget. Parlez des différents types d'armements, de la flotte et des bases militaires présentes sur toute la planète ou encore du rôle de "gendarme du monde" avec les interventions militaires concrètes.
Il faut relier cela à la puissance politique et diplomatique des Etats-Unis, membres permanents du Conseil de Sécurité de l'ONU, dont le siège est à New York et qui a été créée à l'initiative de Roosevelt en 1945.
Enfin, montrez le "soft power" américain (puissance "douce", de séduction) avec le rayonnement culturel et la diffusion du modèle de l'American way of life... qui est aussi la conséquence de la domination économique (les FTN diffusent de nombreux produits, de la restauration à l'audiovisuel).

N'oubliez pas non plus la puissance technologique (le document 1 devait vous y faire penser). Les Etats-Unis sont toujours à la pointe de l'innovation, grâce à une recherche performante, aux grandes universités et au "brain drain".

C - LES LIMITES DE LA PUISSANCE

C'est l'objet du document 5 qui parle de la politique pétrolière et des inquiétudes "énergétiques" des Etats-Unis.
Pensez à mentionner les attentats du 11 septembre 2001 et leurs conséquences (guerre contre le terrorisme, enlisement et Irak, surtout que les Etats-Unis sont de plus en plus contestés (montée de l'anti-américanisme), que ce soit au Moyen-Orient, en Amérique Latine et en Europe, que leur diplomatie est moins efficace.
Pensez enfin à la concurrence économique à laquelle ils doivent faire face : du Japon, de l'UE, de la Chine et aux limites de la réussite économique (fort déficit commercial, récente prise des subprimes, montée des inégalités sociales).

En conclusion, vous pouvez aborder la notion de "super" ou "d'hyper puissance" et ouvrir sur le grand rival de demain : la Chine, puissance à la fois démographique, militaire et économique.

2021 Copyright France-examen - Reproduction sur support électronique interdite