Le palmarès des collèges 2017
Partager :

Pourquoi un palmarès basé sur le taux de mention ?

Le choix du collège est une étape importante dans la vie des parents qui souhaitent offrir les meilleures chances de réussite à leur enfant. Or, avec un taux de réussite national au brevet dépassant les 87 %, il devient de plus en plus difficile de différencier les collèges sur ce seul indicateur. C’est pourquoi, France-examen a fait le choix de privilégier un critère plus discriminant et donc plus qualitatif : le taux de mention au brevet (établi à 57 % au niveau national en 2016).


Notre méthode de classement des collèges

A l’aide des données publiées par le ministère de l’Education nationale sur les résultats du Diplôme national du brevet (DNB) 2016, France-examen a classé, selon leur taux de mention, plus de 6000 collèges publics et privés ayant plus de 50 candidats au DNB.

Les collèges présentant les meilleurs taux de mention ont été distingués de la manière suivante :

  • taux de mention supérieur à 80 % : 3 palmes
  • taux de mention compris entre 70 et 80 % : 2 palmes
  • taux de mention compris entre 60 et 70 % : 1 palme
  • pas de distinction pour les établissements ayant un taux de mention inférieur à 60 %
  • pas de classement pour les établissements ayant un nombre d’élèves présentés au brevet inférieur à 50.

 

Le palmarès 2017 en chiffres

 

 

A quoi sert une mention au brevet ?

Mentions au brevetDepuis 2006, il est possible de décrocher le brevet avec une mention. Celle-ci est attribuée en fonction de la note finale obtenue à l’examen :

  • 12/20 ou plus : mention "assez bien"
  • 14/20 ou plus : mention "bien"
  • 16/20 ou plus : mention "très bien"

Avec une mention "bien" ou "très bien", les collégiens boursiers peuvent prétendre à la bourse au mérite (circulaire du MEN n°2013-141 du 19/09/2013) d’un montant de 800 euros par an. Seule condition : s’engager par écrit à poursuivre avec assiduité la scolarité jusqu’en terminale. Un coup de pouce financier non négligeable pour les élèves de troisième en difficulté sociale, qui sans cette bourse pourraient abandonner leurs études.

 

 

Pourquoi la mention est importante ?

Au-delà de l’aspect financier, la mention a d’autres valeurs, aussi bien pour l’enfant que pour les parents ou l’établissement scolaire.

 

Une valorisation du travail de l’élève

"La mention matérialise le niveau de l’enfant. Elle concrétise une forme de reconnaissance de son travail, l’aboutissement logique d’une bonne scolarité. Et elle fait plaisir à l’enfant." Nathalie Goursolas Bogren, consultante en éducation

"Il est normal de valoriser les efforts et de ne pas mettre tous les élèves dans le même panier. Les bons élèves attachent de l’importance à leurs notes. Et j’ai constaté chez eux un regain de motivation lorsque les mentions ont été introduites." Isabelle Forget, professeur de français et de latin au collège de Fresnoy-le-Grand, dans l’Aisne (cité dans Lemonde.fr du 19 juin 2014).

 

Une preuve d’assurance pour les parents

"La mention m’a confortée dans l’idée que ma fille avait le niveau pour poursuivre ses études." Alice, mère d’Inès

"La mention prouve que l’élève a fourni un travail régulier et approfondi. Elle lui assure aussi une certaine sécurité pour la suite de sa scolarité au lycée et dans son orientation." Bernard Faivre, chef d’établissement du collège et lycée Stanislas à Nice (06)

 

Un signe distinctif pour l’établissement

Un taux de mention atteste aussi de l’efficacité pédagogique du collège. Il peut influencer les parents sur le choix de l’établissement, comme le révèlent les résultats de l’enquête réalisée par France-examen : qu’est-ce qu’un bon collège ?

"Les mentions sont un signe de réussite. S’il n’y en avait pas, cela me questionnerait car nous avons tout de même d’excellents élèves." Alain Coste, principal du collège La Boissière à Villeneuve-de-Berg (07)

"Un très bon taux de mention par nombre d’élèves reflète l’importance du travail pédagogique collectif qui est mené au sein d’un établissement." Thierry Haaser, principal du collège Victor Hugo à Colmar (68)

 

En 2016, 57% des candidats ont décroché leur diplôme avec mention, contre 58% en 2015, 53% en 2014 et 51% en 2013. Comment expliquer des taux aussi élevés ? Réponses dans notre enquête : Brevet : des résultats trop beaux ?